fbpx

Cameroun Actuel

Fin de série pour les Young Boys

Invaincus à domicile en Super League depuis 34 matches, les Young Boys sont tombés de haut. Le choc au sommet face au Servette FC a illustré tous ses errements.

Les Bernois se sont inclinés 1-0 pour leur premier revers au Wankdorf depuis le 19 mars 2022, le jour où le FC Zurich sur la route de son titre s’était imposé 2-1. Ils ne comptent désormais plus que 4 points d’avance sur les Grenat.

Ils ont été incapables de répondre à la superbe ouverture du score d’Alexis Antunes peu avant la pause pour confirmer une impression qui se dégage depuis des semaines. Les Young Boys ont mal à leur football, comme si les départs à l’étranger d’Ulisses Garcia et de Jean-Pierre Nsame avaient provoqué une sorte de rupture. Raphaël Wicky peut toutefois avancer une circonstance atténuante avec l’indisponibilité de Filip Ugrinic. Mais c’est bien la seule.

Servette n’a strictement rien volé

Il ne faut toutefois pas taire les mérites du Servette FC. Trois jours après son succès à Razgrad pour s’ouvrir les portes des huitièmes de finale de la Conference League, la formation de René Weiler n’a strictement rien volé sur le synthétique du Wankdorf. Timothé Cognat, Alexis Antunes et Dereck Kutesa ont formé un trio maître pour dessiner plusieurs actions magnifiques. Tous leurs coéquipiers doivent être réunis dans ce concert d’éloges au même titre que René Weiler. Au soir de ce dernier dimanche de février, l’entraîneur ne peut plus se cacher. Le Servette jouera bien le titre ce printemps !

Un point seulement pour Lausanne

A la Tuilière dans l’autre match programmé à 18.30, Lausanne n’est pas parvenu à enchaîner. Huits jours après leur succès devant Yverdon, les Vaudois ont partagé l’enjeu avec Winterthour (1-1). Brighton Labeau a répondu à la 33e à l’ouverture du score de Boubacar Fofana de la 8e. Avec ce nul, Lausanne laisse le SLO à 11 points désormais et n’en accuse plus que 2 de retard sur les Grasshoppers. Si le danger d’une relégation directe n’est plus de mise, la lutte pour échapper à la place de barragiste est encore loin d’être gagnée pour Ludovic Magnin et ses joueurs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi