fbpx

Cameroun Actuel

Faux médicaments : le Ministre de la Santé sur le terrain de la sensibilisation

Dr Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique

En prélude à la Journée Africaine de lutte contre le faux médicament qui se célèbre le 12 octobre de chaque année, le Dr MANAOUDA Malachie qu’accompagnaient ses proches collaborateurs et le président de l’Ordre national des pharmaciens, est allé à la rencontre des vendeurs à la sauvette de médicaments officiants dans les marchés de la ville de Yaoundé.

Deux haltes, et à chaque fois le même tableau. La scène est plutôt amusante, que l’on soit au marché Central ou encore au marché Mokolo. Des comptoirs complètement vidés ou presque. Les propriétaires ont pris la poudre d’escampette, alertés par les sirènes, certains abandonnant leurs produits dans la fuite.

Pourtant, l’objectif de la descente du Patron de la Santé dans les lieux de vente non conventionnels en cette matinée du 11 octobre 2023 était didactique. Il était exclusivement question de sensibiliser ces acteurs. « Je ne suis pas venu porter votre marchandise. Je venais simplement causer avec vous, vous encourager à changer de métier parce que votre activité est dangereuse pour la santé des populations » a martelé le Minsanté à chaque aux fuyards qui rodaient autour de leurs commerces, feignant ne pas en être les détenteurs.

Faut-il encore le préciser, le médicament de la rue est un tueur pernicieux du fait de la provenance douteuse, des conditions de conservation et même de la manipulation par des mains profanes. A ce sujet, le Ministre de la Santé et sa délégation ont pu constater que ces « vendeurs de la mort » vont jusqu’à falsifier les dates de péremption des produits. Et bienvenue aux maladies comme le cancer, l’insuffisance rénale, mais aussi à la résistance médicamenteuse…

C’est au regard de l’impact sanitaire de cette activité illégale que le chef département a trouvé important d’effectuer cette descente dans ces officines de fortune. Au passage, il a lancé un appel aux autorités municipales à aider à éradiquer ce phénomène en rejoignant les rangs de la lutte.

Outre cette descente, la célébration de la Journée Africaine de lutte contre le faux médicament sera meublée par les activités telles que les caravanes de sensibilisation, la distribution des chasubles avec messages de sensibilisation et la conférence de presse prévue le 12 octobre 2023 dans la salle de conférences du Minsanté.

José Margaret Ngo Nolga/Celcom-Minsanté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi