fbpx

Cameroun Actuel

Exécution brutale au Cameroun : l’État islamique revendique l’exécution de 4 chrétiens au nom du conflit entre le Hamas et l’État d’Israël

Une vidéo choquante circule sur les réseaux sociaux, montrant des combattants armés et encagoulés entourant quatre hommes avec les mains liées dans le dos. L’exécution, filmée lors d’une attaque contre le village chrétien de Bargaram, aux abords du lac Tchad, a été revendiquée par l’État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP).

Selon l’ONG Humanity Purpose, l’attaque a eu lieu dans la nuit du 31 décembre 2023 au 1er janvier 2024, la nuit de la Saint-Sylvestre pour les chrétiens. La vidéo montre un des assaillants justifiant l’exécution en déclarant vouloir « venger le sang de nos frères versé en Palestine. »

Les références à la Palestine dans la vidéo trouvent leur origine dans le conflit entre le Hamas et l’État d’Israël. Depuis quelques mois, cette région est le théâtre d’une guerre meurtrière. En octobre dernier, le groupe armé Hamas, contrôlant la Bande de Gaza, a lancé des attaques meurtrières sans précédent sur le sol israélien, provoquant des centaines de morts et de nombreux enlèvements.

En réaction, Israël a mené une opération militaire visant à éradiquer le Hamas, bombardant la Bande de Gaza sans relâche. Cette escalade a conduit à des milliers de pertes humaines, suscitant une profonde préoccupation au niveau international. L’attaque de Bargaram s’inscrit dans ce contexte tendu, où des groupes extrémistes exploitent des conflits lointains pour justifier des violences locales. La communauté internationale reste interpellée par la nécessité de trouver des solutions durables à ces crises complexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi