fbpx

Cameroun Actuel

Environ un million de Camerounais souffrent de dépression, révèle l’OMS

On estime qu’un million de Camerounais souffrent actuellement de dépression, selon des statistiques récentes publiées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

S’appuyant sur des données compilées à partir de 2023, l’OMS estime que 3,8 % de la population mondiale souffre de dépression, et 5 % des adultes dans le monde sont touchés par cette maladie. Cela comprend 4% d’hommes et 6% de femmes.

« Le trouble dépressif (également appelé dépression) est un trouble mental courant. Cela implique une humeur dépressive ou une perte de plaisir ou d’intérêt pour les activités pendant de longues périodes« , a déclaré l’OMS.

L’organisation souligne que ce problème de santé mentale affecte des individus de différents groupes démographiques, 5,7 % des adultes âgés de 60 ans et plus souffrant également de dépression à l’échelle mondiale. L’impact mondial de la dépression est stupéfiant, avec environ 280 millions de personnes dans le monde touchées par cette maladie.

« La dépression est environ 50 % plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Dans le monde, plus de 10 % des femmes enceintes et des femmes qui viennent d’accoucher souffrent de dépression. Plus de 700 000 personnes meurent chaque année par suicide. Le suicide est la quatrième cause de décès chez les 15 à 29 ans« , a ajouté l’OMS.

Dans sa déclaration, l’OMS a expliqué que la dépression se manifeste par des symptômes tels qu’une humeur dépressive persistante, des sentiments de tristesse ou de vide et une diminution de l’intérêt ou du plaisir des activités. Ces symptômes peuvent avoir de graves conséquences sur divers aspects de la vie d’un individu, notamment sur son fonctionnement au sein de la communauté, à la maison, au travail et à l’école.

La nature multiforme de la dépression implique des interactions complexes de facteurs sociaux, psychologiques et biologiques. Les événements indésirables de la vie, tels que le chômage, le deuil ou les expériences traumatisantes, peuvent accroître la susceptibilité d’un individu à la dépression.

À l’inverse, la dépression peut exacerber le stress et le dysfonctionnement, perpétuant ainsi un cycle de détérioration de la santé mentale et des circonstances de la vie.

Malgré les défis posés par la dépression, l’OMS souligne que cette maladie peut être traitée efficacement grâce à diverses interventions. La thérapie, les liens sociaux, la réduction de la consommation d’alcool et le fait de confier ses sentiments à des personnes de confiance sont des stratégies recommandées pour gérer la dépression.

Alors que le Cameroun est aux prises avec un taux de chômage de 4 % et une hausse du coût de la vie, il devient de plus en plus urgent de s’attaquer aux problèmes de santé mentale tels que la dépression.

Les initiatives visant à sensibiliser, à promouvoir l’éducation en matière de santé mentale et à améliorer l’accès aux services de santé mentale constituent des étapes cruciales pour soutenir les personnes touchées par la dépression et favoriser une société mentalement résiliente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi