fbpx

Cameroun Actuel

En arrêtant la tsarine des influenceurs, l’Etat russe veut mettre la main sur les gourous du web

Gourou du développement personnel en Russie, Elena Blinovskaya est accusée de devoir au fisc près d’un milliard de roubles (11,4 millions d’euros). Son arrestation médiatisée la semaine dernière n’est pas seulement un fait divers, elle révèle la volonté de l’État de renforcer son contrôle sur Internet et ses influenceurs.

Janvier 2022. La journaliste Ksenia Sobchak publie sur sa très populaire chaîne YouTube une interview d’Elena Blinovskaïa, devenue un phénomène ces dernières années. La vidéo a été tournée dans la région montagneuse de l’Altaï où la star est venue « sentir l’énergie ». Enveloppée dans un plaid au coin du feu, l’Instagrammeuse aux 5,3 millions d’abonnés raconte son succès avec un ego stratosphérique qui déchaîne les internautes.

Son parcours fait rêver de nombreuses femmes russes, surtout loin des grandes villes : née dans une zone sinistrée, Elena Blinovskaïa a vendu des robes de mariée à Yaroslavl, au nord de Moscou, avant de faire son chemin sur Internet. Cette mère de quatre enfants s’est fait connaître grâce à des webinaires sur la maternité, puis a trouvé sa place dans un secteur florissant en Russie : le développement personnel, une tendance au charlatanisme. Entre vacances en famille à Paris, conférences à guichets fermés et séances photo glamour, son compte Instagram célèbre son épanouissement.

Recherche de médias

Au cours de cet entretien lunaire avec Ksenia Sobtchak, qui illustre le degré de déconnexion d’une grande partie de la société russe à un mois du déclenchement de la guerre en Ukraine, Elena Blinovskaïa multiplie les digressions ésotériques pour détourner toute question gênante. Et assure sans sourciller payer tous les impôts sur sa fortune. L’extrait a refait surface sur Internet lorsque le 27 avril, le richissime quadra a été arrêté à la frontière biélorusse à bord d’une Mercedes Maybach. Savait-elle qu’elle était recherchée par la justice ? Avant de fuir vers l’Ouest, elle avait auparavant acheté, pour tenter de brouiller les pistes, un billet d’avion pour Tachkent, en Ouzbékistan.

La très puissante commission d’enquête, en charge des dossiers les plus sensibles, l’accuse de devoir plus de 900 millions de roubles au fisc (environ 10 millions d’euros). La reine du développement personnel, qui compte 200 personnes à son service, avait mis en place un montage financier pour échapper à ses obligations. Dans une mise en scène dont ils sont coutumiers, les enquêteurs ont rendu publique la perquisition dans sa luxueuse résidence, dans un quartier huppé de la région de Moscou, en diffusant des vidéos de ses voitures étrangères et de son merveilleux dressing. Elena Blinovskaya a reconnu ses actes répréhensibles et est assignée à résidence jusqu’à fin mai.

Les oracles de Blinovskaïa

Les médias traditionnels ont commencé à s’intéresser à…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi