fbpx

Cameroun Actuel

Ems-Chemie pénalisé par le franc et la conjoncture en 2023

Le chimiste grison Ems-Chemie a souffert l’année dernière du ralentissement conjoncturel et de la force du franc. Autant les recettes que la rentabilité se sont contractées. Les actionnaires devront se contenter d’un dividende revu à la baisse.

Entre janvier et fin décembre 2023, le chiffre d’affaires de la société dirigée par Magdalena Martullo-Blocher a reculé de 10,4% à 2,2 milliard de francs. Hors effets de changes, le recul s’est limité à 4,6%, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué.

Côté rentabilité, le résultat d’exploitation (Ebit) a perdu 19,4% à 493 millions, tandis que le bénéfice net s’est inscrit à 461 millions, en repli de 13,8% comparé à 2022.

Les détenteurs de parts recevront un dividende de 16,00 francs par action, après 20,00 francs perçus au titre de 2022.

Hormis le profit net en peu supérieur aux attentes, les autres chiffres clés sont conformes aux prévisions des analystes interrogés par l’agence AWP. Fin octobre 2023, la direction avait répété anticiper pour l’ensemble de l’exercice écoulé un chiffre d’affaires et un Ebit inférieurs à ceux de 2022.

Au chapitre des prévisions, Ems-Chemie table cette année sur des ventes nettes stables et un Ebit « en légère hausse », sans plus de précision.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi