fbpx

Cameroun Actuel

Économies africaines : les facteurs derrière la puissance et les défis des performances nationales

Le classement des économies africaines les plus puissantes en 2023 révèle un schéma éloquent : les nations riches en ressources énergétiques fossiles et minérales dominent les premières places. L’Égypte, avec un PIB impressionnant de 398,4 milliards de dollars, devance le Nigeria et l’Afrique du Sud, selon une étude du Fonds monétaire international (FMI).

Si des pays comme l’Algérie se placent dans le top 5 des producteurs d’hydrocarbures, des pays comme le Kenya, l’Éthiopie et le Maroc montrent une croissance économique notable malgré une faible production d’hydrocarbures. Ils investissent dans des secteurs à forte valeur ajoutée tels que l’agriculture, l’industrie manufacturière et les infrastructures, avec des services compétitifs.

Cependant, les pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale semblent absents de ce classement, malgré un PIB cumulé significatif. Par exemple, le PIB de l’Égypte dépasse celui des six pays de la CEMAC. Les pays leaders tirent leur force de leurs ressources en hydrocarbures, leurs investissements massifs dans les énergies renouvelables, l’industrie chimique, les infrastructures et d’autres secteurs clés.

Ces pays africains du centre semblent dépendants des importations pour des secteurs comme l’agriculture, l’énergie et les biens manufacturés, freinant ainsi leur autonomie économique. Malgré leurs plans de développement, la concrétisation physique reste en deçà des attentes, avec des défis persistants dans la construction d’infrastructures et le succès des politiques publiques.

Cependant, une étude du FMI prévoit une croissance du PIB du Cameroun, le plaçant dans les 15 pays les plus riches d’Afrique. Ces projections, conformes à celles de la Banque centrale, indiquent une croissance progressive jusqu’en 2027.

Ces constats soulignent les enjeux et les progrès distincts des économies africaines, avec des défis persistants malgré des perspectives de croissance encourageantes pour certains pays, soulignant ainsi la diversité des chemins de développement sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi