fbpx

Cameroun Actuel

Eboulement de Mbankolo : 27 morts déjà enregistrés

Les ministres de l’administration territoriale, Paul ATANGA NJI, et de l’habitat et du développement urbain, Célestine KETCHA Courtes, sont arrivés sur le site de l’éboulement de terrain au quartier Mbankolo, à Yaoundé 2. L’effondrement d’une digue de protection d’un lac est à l’origine de cette catastrophe qui a détruit une trentaine de maisons et causé la mort de 27 personnes.

Selon les témoignages des riverains, un lac bloqué par un homme a finalement cédé sous la pression des fortes pluies. Les habitations construites sur le lit du cours d’eau et du lac ont été ravagées, laissant de nombreuses familles sans abri. Les autorités locales soulignent le problème de l’occupation des zones à risques et l’entretien des infrastructures, comme la digue de protection du lac, qui a plus de 40 ans.

Les équipes de sapeurs-pompiers, ainsi que les forces de sécurité et de maintien de l’ordre, sont actuellement sur place pour mener les opérations de recherche et de secours. Malheureusement, le bilan provisoire fait état de 27 morts, dont de nombreux enfants, des femmes et des chefs de famille.

Cette tragédie met en évidence la nécessité de renforcer la prévention des risques naturels et de sensibiliser les populations sur les dangers de l’occupation des zones à risques. Il est essentiel de mettre en place des mesures de prévention et d’entretien des infrastructures pour éviter de telles catastrophes à l’avenir.

Les familles touchées par cette tragédie attendent toujours des nouvelles de leurs proches. Les autorités s’engagent à fournir tout le soutien nécessaire aux victimes et à leurs familles dans cette épreuve difficile.

Il est important que cette catastrophe serve de rappel à tous sur l’importance de la sécurité et de la prévention des risques naturels. Il est de notre devoir de veiller à la sécurité de nos concitoyens et de prendre des mesures pour éviter de tels drames à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi