fbpx

Cameroun Actuel

Ebolowa : une nouvelle dynamique dans le secteur des moto-taxis

moto-taxis

Le Préfet du département de la Mvila a officiellement installe le 13 Novembre 2023 le nouveau bureau du syndicat des moto-taximan de la Mvila. Un bureau tres attendu par les populations.

La dernière actualité implicant les moto-taximan de la Mvila a laisse une tres mauvaise image de ce secteur d’activité pourtant indispensable pour la mobilité des personnes, des biens et des services. Une situation qui a impose aux autorités administrative , municipales et traditionnelles du département de la Mvila a se pencher sérieusement sur son assainissement et sa réorganisation profonde.

L’entrée en scene de ce bureau du Syndicat des mototaximan de la Mvila est de ce fait l’aboutissement d’un long processus de reconciliation des coeurs et des ardeurs. Une démarche qui a consiste pour l’autorité administrative a dissiper les malentendus et a extirper les pommes de disorder dans les rangs des mototaximan de la Mvila. Une grande satisfaction au bout du compte.

Pour Syliac Marie Mvogo le Prefet du département de la Mvila  » nous leur demandons de travailler dans le respect respect de la réglementation. Vous avez connu les atermoiements qu’a connu ce secteur d’activité. Je me réjouis de l’harmonie et de la sérénité. Nous fondant donc l’espoir que cette harmonie retrouvée dans ce secteur permettra de tirer le meilleur résultat de leur metier ».

De nombreuses attentes

Le Préfet du département de la Mvila n’est pas passe par quatre chemins pour mettre les membres du bureau installe devant leurs responsabilités. Le Préfet a dessine le portrait type du moto-taximan dont il rêve dans sa circonscription administrative. Aussi a t-il insiste sur le comportement du moto-taximan avec un accent particulier sur les valeurs morales et éthiques.

Le département de la Mvila a besoin des moto-taximan respectueux de la réglementation en vigueur, des moto-taximan agents de relais de la remontée du renseignement prévisionnel, des moto-taximan a jour dans le paiement des impots et taxes, des moto-taximan affilies a la CNPS pour assurer leurs vieux jours. Des atouts et des qualités qui vont permettre de redonner a la profession de mototaximan toutes ses lettres de no noblesse dans le département de la Mvila.

Selon Dieudonné Lucien Bikoe le President du Syndicat des mototaximan de la Mvila, « la charge me revient mais c’est un travail d’équipe. Vous Verizon le travail qui sera fait. Le secteur des moto-taximan dans la Mvila sera une reference societal. On a d’enormes defis a relever notamment assainir par rapport au grand banditisme , identifier les vrais moto-taximan et faire la difference« .

Etre des acteurs de développement

Les défis qui s’imposent au nouveau bureau et surtout les attentes a court , moyen et long terme des autorités ont donc ete suffisamment déroulés aux promus. Le dénominateur commun des mots prononces est la responsabilité du moto-taximan. Dans la logique d’avoir des moto-taximan modèles et de reference les conditions d’exercice de la profession au Cameroun et surtout les sanctions ont été bien rappelé aux concernes.

D’après Nadine Biloa la Déléguée départementale des Transports de la Mvila, « nous attendons d’eux l’identification de tous les moto-taximan, l’identification des propriétaires des motos , l’immatriculation des motos , le port systematique du chasuble. Tout ceci doit concourir a une meilleure visibilite de l’activite « .
Aucun état de grace ne sera donc accorde au nouveau bureau du Syndicat des mototaximan de la Mvila. Les autorites dont ils ont tout le soutien et les populations les ont a l’oeil.

Consty ZANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi