fbpx

Cameroun Actuel

Easyjet: perte réduite malgré le carburant et le Moyen-Orient

La compagnie aérienne britannique Easyjet a dit jeudi anticiper une perte avant impôts réduite sur un an pour son premier semestre décalé, profitant d’un week-end de Pâques précoce, et ce malgré un carburant en hausse et l’impact du conflit au Moyen-Orient.

Easyjet s’attend à « une perte globale avant impôts estimée entre 340 et 360 millions de livres » (385 et 408 millions de francs), réduite d’au moins 50 millions de livres sur un an, pour les six mois achevés au 31 mars, a indiqué l’entreprise dans un communiqué, diffusé en amont de la publication de ses résultats le 16 mai.

« La demande de Pâques a été particulièrement forte, dopant (les résultats du) mois de mars en raison du timing précoce » de ce long week-end cette année, a fait valoir la compagnie.

Le titre d’Easyjet était en hausse de 3,16% à 534,60 pence jeudi peu après l’ouverture de la Bourse de Londres.

En revanche Easyjet a souffert sur la période de « difficultés liées au coût du carburant », avec un coût du kérosène par siège en hausse de 6%, « et du conflit au Moyen-Orient, qui a entraîné un impact direct d’environ 40 millions de livres au premier semestre ».

Vols vers Israël repris

Fin novembre, la compagnie « low cost » avait averti qu’elle pâtissait des conséquences du conflit entre Israël et le Hamas, qui a débuté par une attaque sans précédent du mouvement palestinien islamiste le 7 octobre, et qui l’avait conduit à suspendre ses vols pour Israël et la Jordanie.

Après avoir repris ses vols vers Israël le 25 mars, Easyjet les a à nouveau suspendus cette semaine après l’attaque menée par l’Iran contre Israël, cette fois jusqu’au 27 octobre, invoquant une situation « en constante évolution » et « la sécurité de (ses) passagers et de (ses) équipages ».

« C’était un programme de vol limité » et « nous avons aussi constaté que nous pouvions réaffecter » la capacité de vol vers d’autres destinations en amont de la saison estivale, a fait valoir Johan Lundgren, directeur général d’Easyjet, lors d’une conférence téléphonique.

« Nous sommes confiants sur notre capacité à mettre en oeuvre un nouveau programme de vol record cet été », alors que « la demande continue d’augmenter » en amont de cette saison clé pour le transporteur, a-t-il ajouté.

EasyJet avait annoncé en novembre avoir renoué avec les bénéfices annuels sur son exercice 2022/2023 grâce à « une performance record » l’été dernier après trois années de pertes dans la…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi