fbpx

Cameroun Actuel

Drame de Mbankolo : Paul Biya au chevet des victimes

Paul Biya, Président de la République du Cameroun

Le président camerounais, Paul Biya, a pris des mesures pour venir en aide aux familles sinistrées suite à l’éboulement de terrain tragique qui a eu lieu à Mbankolo, dans le quartier Yaoundé II. Près d’une semaine après cette catastrophe, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, a remis les dons du Chef de l’État à 42 familles sinistrées qui ont été relogées à la maison du parti RDPC, située dans le quartier Nkomkana de l’arrondissement de Yaoundé 2e.

Avant cette intervention présidentielle, la Direction de la Protection civile (DPC) du MINAT, dirigée par Angèle Ndzie Ntsama, avait également apporté son soutien en distribuant un lot important de matériel aux victimes de l’éboulement. Ces aides comprenaient des kits de couchage et des produits de première nécessité. La cérémonie s’est déroulée en présence du chef du village de Nkol-Etam, S.M Eteme Hubert, et du Sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé II, Daouda Ousmanou.

Malgré le deuil causé par la perte de trente personnes, la vie reprend progressivement son cours et l’espoir demeure dans les hôpitaux où tous les blessés sont pris en charge par le gouvernement. De plus, toutes les administrations sectorielles impliquées dans la gestion de cette catastrophe sont mobilisées pour prévenir tout nouveau risque sur le site de Nkol Etam, comme l’a déclaré le MINAT dans un communiqué officiel.

Cette assistance du Chef de l’État, en coordination avec les efforts des autorités locales, souligne l’engagement du gouvernement à soutenir les personnes touchées par cette tragédie. Les familles sinistrées commencent à se reconstruire et ces efforts conjugués visent à assurer une transition en douceur et à aider les survivants à surmonter cette épreuve dévastatrice. Le gouvernement camerounais reste déterminé à fournir un soutien continu aux familles sinistrées de Mbankolo dans leur processus de reconstruction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi