fbpx

Cameroun Actuel

Drame à Yaoundé : une jeune étudiante assassinée dans un acte de violence impensable

Une rue de la ville de Yaoundé

L’horreur a frappé le quartier Nkozoa à la sortie Ouest de Yaoundé, où une jeune femme, Pascaline Bediga, a été victime d’un acte de violence inouïe, mettant en lumière la montée de la criminalité dans la capitale camerounaise.

Pascaline, une étudiante et gérante d’un call box et d’un kiosque de transfert d’argent mobile, a été tragiquement tuée par des individus non-identifiés. Son jeune frère a également été blessé par balles lors de cette attaque brutale.

Selon des témoins, les assaillants semblaient déterminés à obtenir des informations sur le lieu de résidence de Pascaline avant de commettre l’irréparable. Ironiquement, ils n’ont pas pris l’argent ni les téléphones utilisés pour les transferts d’argent. « Cet acte laisse présager un règlement de compte. Comment peut-on prendre la vie de quelqu’un disposant d’argent et ne pas prendre cet argent ? », exprime un proche de la victime.

Originaire d’Elig-Mfomo dans le département de la Lekie, Pascaline travaillait dur pour financer ses études et soutenir sa famille. Son décès tragique a choqué la communauté et suscité l’indignation face à l’insécurité croissante à Yaoundé.

Pour lutter contre la criminalité, une mesure radicale a été annoncée par le Préfet du département du Mfoundi : la numérotation des portières des taxis de la ville. Cette décision vise à identifier les véhicules de transport public et fait partie d’une stratégie plus large visant à garantir la sécurité des usagers.

Cette nouvelle mesure exige que les conducteurs et les propriétaires de véhicules de transport se conforment à cette exigence en se rapprochant des autorités locales. Elle intervient dans un contexte où la sécurité publique devient une préoccupation majeure dans la capitale, suite à une série d’incidents violents et tragiques comme celui qui a coûté la vie à Pascaline Bediga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi