fbpx

Cameroun Actuel

Douze spécialistes de l’audiovisuel formés à Yaoundé par un expert anglais

Adam Docker, Directeur de la Photographie à Red Earth Studio, a donné une formation de trois jours à Yaoundé

Ce chiffre porte à 67, le nombre de personnes formées par l’association Actions pour l’ éducation, depuis le début de l’ année.

Adam Docker, Directeur de la Photographie à Red Earth Studio, une maison de production basée à Londres, a donné une formation de trois jours à Yaoundé, sur le thème: “éclairage en télévision: studio et hors studio”.  La formation était organisée par l’ association camerounaise Actions pour l’ éducation, en partenariat avec l’ Institut de formation et de conservation du patrimoine audiovisuel de la CRTV (IFCPA/CRTV). Douze apprenants parmi lesquels six opérateurs de prise de vue, deux éclairagistes, trois étudiants et deux journalistes ont assisté à ladite formation.

« Le séminaire sur l’éclairage en télévision a été une expérience très enrichissante pour moi. J’ai appris à disposer les lumières et surtout à positionner la caméra par rapport au sujet ou au décor dans lequel on se trouve. Notre formateur, M. Adam,  nous a invité à penser simplement notre décor et notre dispositif d’éclairage pour être efficaces et rapides« , explique Etienne Ndjama, étudiant en réalisation TV, qui fut l’ un des participants.

Il s’ agissait en général, de maîtriser les techniques de base d’ utilisation de la lumière et des filtres en télévision, à l’ exemple du dispositif d’ éclairage à deux points, avec une lumière principale et une lumière d’ arrière-plan utilisée pour créer du contraste ou de la profondeur de champ.

audiovisuel, Cameroun Actuel

« Il est bon de connaître les bases. Une fois qu’ elles sont maîtrisées, on peut plus facilement faire jouer sa créativité. En toutes choses , il faut maintenir un dispositif le plus simple possible et savoir utiliser les éléments qui nous entourent, à l’ exemple d’ une branche d’ arbre ou d’un morceau de tissu« , a expliqué Adam Docker, le formateur.

« Le formateur nous a invité à faire usage de tout type de matériel lorsque nous ne disposons pas d’un matériel professionnel. A titre illustratif, pour une interview en plein air, à défaut d’avoir un grand et vrai diffuseur pour contrôler la lumière du soleil qui arrive sur le sujet, nous pouvons simplement utiliser 4 piquets et un tissu blanc qu’on installe sous la forme d’une tente pour placer notre sujet à l’abri de la lumière dure du soleil. Je suis très heureux et reconnaissant pour cette opportunité et je crois qu’aujourd’hui, je suis beaucoup plus outillé qu’avant  c’est à dire que même si je ne dispose pas encore d’un matériel professionnel je peux produire des contenus agréable et professionnels« , se réjouit Georges Ndom, opérateur de prise de vue venu de l’ ouest du pays, spécialement pour prendre part à la formation.

 « L’équipement utilisé par notre association pour la formation est offert par divers donateurs britanniques : Red Earth Studio, LCC et GTC entre autres. Grâce à cette générosité, nous pouvons former gratuitement ceux qui en ont besoin« , explique Anne Nzouankeu, la présidente de l’ association.

audiovisuel, Cameroun Actuel

Au terme des trois jours, les apprenants ont tous exprimé leur satisfaction. Malgré les profils variés, ils affirment avoir tous appris quelque chose de nouveau.

« Cette formation a été bénéfique pour moi parce qu’elle a changé ma conception de l’éclairage cinématographique et télévisuelle. Désormais je regarde les contenus différemment et il est évident de constater à quel point les techniques apprises sont appliquées dans la plupart des productions de qualité« , dit Joseph Tchagou , Operateur de prise de vue.

« Après la formation, j’ ai dû faire un virage à 180 degré, c’est-à-dire que les échanges m’ ont permis de rafraîchir plusieurs choses qui étaient en moi, m’ont permis de me conforter dans certaines choses que je connaissais ainsi que de maîtriser une autre manière de faire. Le stage m’ a donné d’autres arguments à faire prévaloir dans des structures de production« , conclut Moïse Ndo, éclairagiste.

A PROPOS DE L’ ASSOCIATION ACTIONS POUR L’EDUCATION

Actions pour l’ éducation est une organisation caritative basée au Cameroun. L’ association forme les étudiants et les professionnels du domaine de l’audiovisuel, afin de les aider à surmonter divers défis financiers, sociaux et culturels et ainsi les rendre compétitifs sur le marché du travail. Ces formations sont précieuses car elles permettent aux étudiants d’acquérir une expérience pratique des outils de travail, quand on sait que de nombreux centres de formation sont sous-équipés.

Actions pour l’ éducation a prévu deux dernières formations pour clore l’ année.

  • Comprendre le triangle d’exposition :  le 05 novembre à Yaoundé
  • Utilisation d’un trépied : le 03 décembre à Yaoundé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi