fbpx

Cameroun Actuel

Douala : deux employés accusés d’avoir engrossé les filles de leur patron à Bonapriso

Dans une affaire choquante à Bonapriso, deux employés ont été accusés d’avoir engrossé les deux filles de leur patron. Raymond Z., chauffeur dans la trentaine, et Yvan Clément B., vigile de 49 ans, ont été convoqués par la police judiciaire pour être interrogés suite aux plaintes déposées par leur employeur. Les deux filles, Clairemonde âgée de 21 ans et Virginie âgée de 18 ans, sont des étudiantes et sont réputées enceintes à cause des individus susmentionnés.

Selon les informations obtenues, Yvan B., l’employé le plus âgé, entretenait une relation avec la fille cadette. Quant à Raymond Z., il aurait eu une relation intime avec Clairemonde. Le père, souvent en voyage pour des raisons professionnelles, n’avait rien remarqué d’étrange. Cependant, la mère a remarqué des modifications morphologiques chez ses filles après un long déplacement et les a interrogées à ce sujet. Pendant ce temps, le père était de nouveau en voyage.

Pour avoir le cœur net, la mère a emmené les deux étudiantes à l’hôpital pour des examens. Les résultats ont confirmé que Clairemonde était enceinte de quatre mois et demi et que Virginie était enceinte de trois mois. La mère a intensifié son interrogatoire et les filles ont rapidement désigné les auteurs. Le père de famille est rentré de voyage le même soir et a appris cette nouvelle qui ne l’a pas réjoui : il allait être bientôt grand-père maternel.

Les deux employés ont été licenciés et des plaintes ont été déposées contre eux. Une plainte pour détournement de mineure et une autre pour viol, basée sur le témoignage de Clairemonde qui a déclaré avoir été forcée par Raymond Z. pour leur seul « contact » intime. Les deux suspects ont été convoqués par voie d’huissier pour répondre de ces accusations graves.

Cette affaire soulève des questions sur la sécurité des jeunes femmes sur leur lieu de travail et met en évidence l’importance de la vigilance des parents pour protéger leurs enfants. Les autorités doivent mener une enquête approfondie pour garantir que justice soit rendue dans cette affaire troublante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi