fbpx

Cameroun Actuel

Des pilotes ukrainiens formés au F-16 en Roumanie à l'horizon 2024

L’armée ukrainienne va pouvoir entraîner ses pilotes au maniement des très attendus chasseurs américains F-16 au plus tôt début 2024 en Roumanie, où un centre de formation a été inauguré lundi.

Le programme va commencer « très probablement » au début de l’année prochaine, a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’armée néerlandaise, qui fournit les appareils. De son côté, le ministre roumain de la Défense Angel Tilvar n’a pas donné de calendrier, disant « analyser les moyens les plus efficaces d’intégrer la formation des Ukrainiens dès que possible ».

L’Ukraine, qui attend avec impatience de pouvoir utiliser ces avions sur le front contre la Russie, s’est réjouie de l’ouverture du centre sur le territoire de son voisin. « Il s’agit d’une contribution concrète et significative à la coalition aérienne », a commenté sur X (ex-Twitter) le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Le pôle d’entraînement est situé sur une base aérienne à Fetesti, dans le sud-est de la Roumanie, à environ 150 km de la capitale Bucarest.

Interopérabilité entre alliés

Selon un accord entre les Pays-Bas et la Roumanie, deux alliés de l’Otan au sein de l’Union européenne, les cinq premiers avions sont arrivés la semaine dernière. Au total, 12 à 18 F-16 doivent être livrés. Avec le soutien des Etats-Unis, le Danemark et les Pays-Bas avaient officialisé en août leur engagement à fournir jusqu’à 61 appareils une fois que les pilotes ukrainiens seraient formés.

« Le centre sera une plaque tournante internationale pour la formation des pilotes de F-16 et facilitera une interopérabilité accrue entre les alliés », selon le ministère roumain de la Défense. Il permettra également d’accélérer la formation des pilotes roumains, qui seront les premiers à utiliser l’installation.

L’exécutif néerlandais a précisé de son côté que les avions seraient d’abord utilisés pour un « cours de remise à niveau » destiné aux instructeurs embauchés. La formation des pilotes viendra ensuite. Les appareils voleront « uniquement dans l’espace aérien de l’Otan », a-t-il souligné. Le groupe de défense américain Lockheed Martin, fabriquant des F-16, assurera la formation et la maintenance des chasseurs.

Renforcer la défense aérienne ukrainienne

Par ailleurs, l’armée roumaine se prépare à recevoir 32 F-16 achetés à la Norvège après un contrat signé en novembre 2022. À l’heure actuelle, la Roumanie dispose de 17 F-16 livrés par le Portugal.

La…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi