fbpx

Cameroun Actuel

Des milliers de manifestants aux marches pour la paix en Allemagne

Cinq Palestiniens sont morts samedi, dont 3 ayant succombé à des tirs, lors d’une distribution alimentaire qui a tourné au chaos au nord de la bande de Gaza assiégée et affamée. Bombardements israéliens et affrontements entre l’armée et le Hamas continuent.

Ce nouveau drame s’est produit alors que la situation humanitaire est désespérée et que des milliers de personnes attendaient l’arrivée d’une quinzaine de camions de farine et autres aliments, selon l’organisation, au rond-point de Koweit, théâtre de précédents incidents ces dernières semaines.

Des vidéos tournées par l’AFP montrent des camions avançant dans la pénombre au milieu de feux de détritus. On y entend des tirs tout autour, des cris et les klaxons des poids-lourds tentant de progresser.

Trois des personnes décédées ont succombé à des tirs, selon le Croissant-Rouge. Une trentaine de personnes ont par ailleurs été blessées.

Selon des témoignages, des membres de « comités populaires de protection », chargés de superviser la distribution, ont tiré en l’air, blessant plusieurs personnes, tandis que les camions en renversaient d’autres. Les témoignages évoquent aussi des tirs « nourris » de chars israéliens positionnés non loin.

Armée: « pas trace de l’incident »

Contactée par l’AFP, l’armée israélienne a répondu ne « pas avoir trace de l’incident ».

Dans Gaza menacée de famine, plusieurs distributions ont dégénéré ces dernières semaines. Lundi, six personnes ont péri dans des bousculades pour tenter de récupérer des colis parachutés, selon le gouvernement du Hamas.

Le 23 mars, le ministère de la Santé du Hamas avait annoncé 21 morts et 23 blessés lors d’une distribution d’aide au rond-point de Koweit, mettant en cause des « tirs de chars et d’obus de l’armée israélienne ». L’armée a nié avoir tiré sur des Palestiniens attendant cette distribution.

D’autres drames se sont aussi produits le 14 mars (20 morts et plus d’une centaine de blessés au même rond-point, selon ce ministère), mais aussi le 29 février dans l’ouest de Gaza-ville (120 morts selon la même source).

UNRWA interdite de livraison au nord

L’aide alimentaire a énormément de mal à arriver aux Gazaouis, notamment ceux restés dans le nord de la bande de Gaza, au nombre d’environ 300’000, les convois entrant au compte-gouttes depuis le sud du territoire.

Jeudi, la Cour internationale de justice (CIJ), plus haute instance judiciaire de l’ONU,…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi