fbpx

Cameroun Actuel

Des fonctionnaires gabonais ne veulent pas ouvrir des comptes en banques pour recevoir leur salaire

FCFA

Au Gabon, tout fonctionnaire ou retraité ne disposant pas de compte bancaire, avant décembre 2023, ne sera pas payé. Ainsi en ont décidé, les autorités de transition. Une mesure qui fait grincer des dents, étant donné que la couverture bancaire du pays est limitée.

 

Le ministère du Budget a décidé de ne plus payer les fonctionnaires au Trésor public et demande à tous les agents publics ainsi qu’aux retraités, d’ouvrir un compte bancaire avant décembre 2023 s’ils veulent être payés. Une décision qui suscite de la controverse. Et les commentaires fusent de part et d’autres. « Avec 100 000 dans la banque, j’aurais quoi quand la banque va retirer ce qu’elle va retirer ? Il me restera combien ? », s’interroge un retraité.

Pierre Mintsa, président de la Machette syndicale des travailleurs gabonais vaillants (Mstgv), félicite le gouvernement mais reste sceptique : « Il y en a qui touchent 40 000 F, 50 000, 80 000. Comment voulez-vous que ces gens-là puissent se faire bancariser quand on sait qu’ils sont dans tout le pays et que dans tout le pays, il n’y a pas de banque ? »

Pour le ministre, Charles Mba, la décision est irréversible. Ce dernier précise qu’elle a été adoptée par la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Mais il se veut rassurant : « Il faut moderniser la gestion de notre pays. Ensuite être bancarisé, c’est plutôt un avantage qu’un inconvénient. Quand on est bancarisé, on peut accéder à du crédit, mieux gérer son épargne, mieux assurer ses règlements. La bancarisation est une bonne chose. » À travers cette décision, le Gabon veut désengorger le Trésor public et avoir une traçabilité de tous les flux financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi