fbpx

Cameroun Actuel

Des affrontements entre Israéliens et Palestiniens éclatent à Jérusalem après des attaques anti-israéliennes

Des affrontements entre Palestiniens et policiers israéliens ont éclaté à Jérusalem samedi soir à la suite de deux attaques anti-israéliennes dans la ville sainte contestée.

La police israélienne a pénétré dans des quartiers arabes de la ville à la recherche de personnes susceptibles d’avoir assisté les assaillants lors des précédentes attaques, ce qui a déclenché des affrontements avec les Palestiniens.

Vendredi soir, un Palestinien résidant à Jérusalem-Est a abattu sept Israéliens et en a blessé trois autres. Samedi matin, un Palestinien de 13 ans de la ville a tiré sur un groupe d’Israéliens, blessant deux d’entre eux.

« Les forces sont confrontées à des jets de pierres, des cocktails Molotov et des feux d’artifice », a indiqué la police dans un communiqué, ajoutant que sa préparation opérationnelle accrue « se poursuivra dans les prochains jours ».

Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des tirs généralisés de feux d’artifice dans plusieurs quartiers de Jérusalem.

Samedi également, les Forces de défense israéliennes (FDI) ont signalé qu’un assaillant palestinien avait tiré sur un restaurant près de la mer Morte. Il n’y a pas eu de victimes et le tireur s’est enfui de la scène.

Les médias israéliens ont également rapporté que l’armée israélienne est entrée dans la ville palestinienne de Jéricho, en Cisjordanie. Les détails du raid n’étaient pas clairs et ce dernier n’a pas été confirmé par l’armée.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a tenu une réunion du cabinet de sécurité plus tard dans la journée de samedi pour discuter de la réponse aux derniers événements, promettant que la réponse « sera forte, rapide et précise ».

En début de semaine, un raid de l’armée israélienne dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, a entraîné la mort de neuf Palestiniens, ce qui a suscité des promesses de vengeance de la part des organisations militantes palestiniennes.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi