fbpx

Cameroun Actuel

Déficit commercial au Cameroun : creusement alarmant au deuxième trimestre 2023

L’Institut national de la statistique (INS) a publié son rapport sur les comptes nationaux trimestriels le 27 novembre 2023, révélant un creusement significatif du déficit de la balance commerciale au deuxième trimestre de cette année par rapport à la même période en 2022. Ce déficit s’est accru de façon marquée, passant de 99,5 milliards de FCFA entre avril et juin 2022 à 396,5 milliards de FCFA entre avril et juin 2023, soit une augmentation alarmante de 297 milliards de FCFA en glissement annuel.

Selon l’INS, cette détérioration de la balance commerciale découle d’une augmentation de 26,1% du volume total des importations, associée à une baisse de 2,4% du volume des exportations au cours de cette même période. En valeur, les importations ont grimpé à 1325,7 milliards de FCFA contre 929,2 milliards de FCFA pour les exportations.

L’INS attribue principalement cette hausse considérable du volume global des importations à une « forte demande étrangère pour les produits de l’industrie chimique, de la transformation agricole, du textile, des céréales, des boissons et de la fabrication de meubles ». Quant à la baisse des exportations, elle est imputée notamment à la diminution des exportations de bois brut et scié. Cette tendance pourrait être expliquée par les récentes mesures de taxation sur les exportations de produits bruts (comme le cacao, le bois brut, etc.), visant à encourager la transformation locale, précise l’organisme en charge de la statistique officielle au Cameroun.

Ce rapport souligne la nécessité d’une réflexion approfondie sur les politiques commerciales et la promotion de la transformation locale pour réduire la dépendance aux importations et stimuler les exportations, contribuant ainsi à rétablir l’équilibre de la balance commerciale du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi