fbpx

Cameroun Actuel

Décès du Professeur Hubert Nkoulou, figure éminente de la médecine et de la philanthropie au Cameroun

Le Cameroun pleure la perte d’une figure emblématique de la médecine et de la philanthropie, le Professeur Hubert Nkoulou, décédé à l’âge de 95 ans à Yaoundé le jeudi 22 février. Le brillant intellectuel et homme politique laisse derrière lui un héritage impressionnant, ayant été le deuxième professeur agrégé de médecine de l’histoire du Cameroun, après le Professeur René Essomba.

Le parcours du Professeur Nkoulou a été marqué par l’excellence académique et le dévouement envers le développement de la médecine au Cameroun. Originaire du département de la Lekie, il a été un pionnier dans son domaine, contribuant de manière significative à l’avancement des infrastructures médicales du pays.

Revenu au Cameroun en 1972 après ses études en France, le Professeur Nkoulou a été sollicité par l’ancien président Amadou Ahidjo. Il a joué un rôle essentiel dans la construction de plusieurs établissements médicaux majeurs, dont l’Hôpital Général de Yaoundé, l’hôpital Gynéco-obstétrique de Yaoundé, l’Hôpital Général de Douala, et bien d’autres.

Sa carrière professionnelle a été marquée par des réalisations exceptionnelles. Il a occupé le poste de Ministre de la Santé Publique du 18 juin 1983 au 4 février 1984, et a également assumé les fonctions de Directeur Général de l’Hôpital Général de Yaoundé du 27 février 1996 au 13 février 1998.

En plus de ses contributions majeures dans le domaine de la médecine, le Professeur Nkoulou était également un philanthrope engagé. Avec le soutien de feue Irène Biya, il a participé à la création de nombreux établissements sociaux, tels que le centre des Handicapés de Etoug-Ebe, l’orphelinat de Soa, celui de Mbalmayo, et la léproserie de Mbalmayo. Le couple a également adopté des enfants orphelins, démontrant ainsi leur engagement envers la société.

Né le 18 octobre 1929 à Olembé par Batchenga, le Professeur Hubert Nkoulou a laissé une empreinte indélébile dans le paysage médical camerounais. Ses études primaires à la Mission Catholique de Bafia et ses études secondaires au Petit Séminaire d’Akono ont jeté les bases d’une carrière exceptionnelle qui a façonné le secteur médical du Cameroun.

Sa disparition laisse un vide immense dans le domaine de la médecine et de la philanthropie au Cameroun, mais son héritage continuera d’inspirer les générations futures. La nation s’incline devant la mémoire du Professeur Hubert Nkoulou, un homme qui a consacré sa vie à la science, à la médecine et au bien-être de son pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi