fbpx

Cameroun Actuel

Débat autour de la présence des anciens acteurs du football aux obsèques du patriarche David Eto’o

Moussa Njoya

La cérémonie funéraire du patriarche David Eto’o, père de l’icône du football camerounais Samuel Eto’o Fils, a été marquée par une distinction posthume et la présence de nombreuses personnalités, mais le politologue Njoya Moussa soulève une question qui suscite la controverse.

Le patriarche David Eto’o a été élevé à la dignité d’officier de l’ordre de la valeur à titre posthume, lors de ses obsèques qui ont eu lieu ce samedi 13 avril 2024. Cette distinction, remise au nom du Chef de l’État, a été l’occasion pour de nombreuses personnalités politiques et sportives de rendre hommage au défunt, en présence du président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Cependant, le politologue Njoya Moussa a attiré l’attention sur le nombre relativement restreint d’anciens coéquipiers, d’entraîneurs et de formateurs de Samuel Eto’o présents lors de ces funérailles. Il soulève des questions sur l’engagement et la reconnaissance de ces figures du football envers leur ancien collègue et élève.

« Les questions qui fâchent ! Sur les plus de 100 anciens coéquipiers que Samuel Eto’o a eu durant près d’une vingtaine d’années au sein des Lions Indomptables, combien sont allés à ce deuil ? Sur les plus de 300 coéquipiers qu’il a eu à l’international, combien sont venus à ce deuil ? Alors qu’ils sont presque tous libres de tout engagement professionnel… Sur les prés de 40 entraîneurs et entraîneurs adjoints qu’il a eu durant sa carrière, combien ont participé à ce deuil ? », questionne Njoya Moussa.

« Que dire de ses formateurs, à l’instar de Gilbert Kadji du Groupe UCB ?  Allez y savoir pourquoi !  Comme dit un proverbe bien de chez nous : « Avant de vous en prendre au sorcier, il faut aussi voir le comportement du malade » ! », analyse le politologue.

Njoya Moussa met en lumière le contraste entre la notoriété de Samuel Eto’o et la présence limitée de ses anciens partenaires et mentors aux obsèques de son père. Il interpelle sur les raisons de cette absence et souligne l’importance de considérer tous les acteurs du football dans un moment de deuil et de commémoration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi