fbpx

Cameroun Actuel

Dans le Michigan, Biden inquiété par un vote sanction sur Gaza

Joe Biden a remporté mardi la primaire démocrate du Michigan. Mais il est sous la menace d’un vote sanction pour son soutien à Israël dans cet Etat à forte population musulmane et arabe.

Le résultat pourrait être de mauvais augure pour les chances de réélection du président américain, qui avait remporté cet Etat sur le fil face à Donald Trump il y a quatre ans.

Selon de premières estimations, plus de 20’000 votes « non engagés », l’équivalent d’un vote blanc, ont été déposés dans l’urne lors de la primaire démocrate de cet Etat, répondant à un appel à faire pression sur le président américain pour qu’il appelle à un cessez-le-feu immédiat et cesse son soutien à Israël.

Des militants de cette région clé du Midwest avaient lancé la campagne « Listen to Michigan » (Ecoutez le Michigan), pour délivrer un « message puissant et sans équivoque » selon lequel le financement et le soutien de la guerre à Gaza sont « en contradiction avec les valeurs du Parti démocrate ». « Le président Biden finance les bombes qui tombent sur des proches de familles vivant ici-même dans le Michigan, des gens qui ont voté pour lui et qui se sentent complètement trahis », a expliqué Layla Elabed, une responsable du groupe.

A mesure que le nombre de victimes civiles augmente dans le conflit entre Israël et le Hamas, Joe Biden a vu son soutien s’éroder significativement parmi les musulmans et les Américains d’origine arabe, un bloc qui lui avait été crucial en 2020 face à Donald Trump dans le Michigan. Le dirigeant démocrate n’avait remporté cet Etat du nord du pays que de 150’000 voix il y a quatre ans.

« Attentes dépassées »

Les responsables de la Maison Blanche affichent une frustration croissante avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et sa conduite de la guerre à Gaza. Pour autant, les Etats-Unis continuent de livrer quantité d’armes à Israël, tout en menant d’intenses efforts pour négocier une seconde trêve dans la guerre provoquée par l’attaque sanglante du Hamas le 7 octobre sur le sol israélien.

Joe Biden a demandé au Congrès des milliards de dollars d’aide militaire supplémentaire pour Israël, et son gouvernement a opposé son veto à l’ONU à plusieurs résolutions appelant au cessez-le-feu. Le groupe « Listen to Michigan » voulait mobiliser au moins 10’000 électeurs pour sa campagne, un chiffre pas que symbolique, affirment les militants. Un objectif déjà largement…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi