fbpx

Cameroun Actuel

Dan Ndoye absent six semaines

Le ballon rond ne s’arrête jamais de tourner ou presque durant les fêtes de fin d’année en Angleterre, et surtout pas lors du traditionnel « Boxing Day », mardi.

C’est un rendez-vous incontournable et symbole d’un calendrier surchargé qui interpelle certains acteurs du jeu.

Mardi (18h30) à Burnley, « nous jouerons notre troisième match en neuf jours, cela demande beaucoup, tant mentalement que physiquement », s’est ainsi ému le défenseur néerlandais Virgil van Dijk, capitaine de Liverpool.

C’est même pire que cela: les Reds enfileront le bleu de chauffe pour la troisième fois en l’espace de sept jours, avec pour point de départ le quart de finale de Coupe de la Ligue remporté le 20 décembre contre West Ham (5-1).

L’entraîneur Jürgen Klopp, contempteur régulier des cadences infernales, s’est même senti obligé de soutenir son homologue David Moyes, sévèrement défait à Anfield après avoir ménagé certains de ses cadres (Zouma, Paqueta, Ward-Prowse remplaçants).

« Quelle était son alternative ? Nous devons faire des changements, sinon nous ne pourrons pas nous en sortir », a prévenu le technicien allemand, étonné que les Hammers aient dû rejouer trois jours plus tard, samedi, avec un coup d’envoi à 12h30: « West Ham se lève à 7h30 et à 9h ils envoient les pâtes! Où est la justice ici? ».

58 matches en 29 jours

Après la rencontre, gagnée 2-0 par les Londoniens contre Manchester United, l’entraîneur des vaincus, Erik ten Hag, a coupé sa conférence de presse en deux: d’abord cinq minutes pour commenter la défaite, puis dix autres pour parler de la rencontre suivante, mardi (21h00) contre Aston Villa, une scène cocasse et un brin absurde.

Au coeur de cet enchaînement vertigineux, les clubs doivent jongler entre la santé des joueurs et les ambitions sportives, des objectifs qui se télescopent incontestablement.

La compétition occupe quasiment tout le temps disponible, avec très peu de créneaux réservés aux entraînements. Avant d’affronter Arsenal (1-1) samedi, Liverpool n’a pu s’entraîner que 135 minutes en cumulé sur les dix jours précédents, selon Klopp.

Entre le championnat, la Ligue Europa et la Coupe de la Ligue, les Reds auront disputé huit matches au mois de décembre, juste avant leur premier choc de l’année 2024, le 1er janvier contre Newcastle pour la 20e journée de Premier League.

Le lendemain, West Ham et Brighton joueront le 58e match de championnat disputé en…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi