fbpx

Cameroun Actuel

Crise anglophone : les séparatistes exécutent deux personnes en public dans le village de Guzang

Crise anglophone

Selon les informations fournies par l’autorité administrative locale, des séparatistes ont récemment exécuté deux personnes en public dans le village de Guzang. Le préfet du département de la Momo, Benoît Nicaise Fouda Etaba, a déclaré que ces « terroristes armés » ont pénétré dans le village et kidnappé deux civils chez eux. Par la suite, ils les ont sommairement exécutés par balle sur la place du marché, devant une foule impuissante.

Les victimes de cette exécution publique sont le frère cadet du chef traditionnel du village de Guzang et un commerçant. Les séparatistes les ont accusés de collaborer avec les forces de défense camerounaises qui sont en opposition avec eux depuis près de sept ans. Les forces régulières, chargées de protéger les biens, les personnes et l’intégrité du territoire, s’opposent aux séparatistes qui luttent pour l’indépendance des régions anglophones en employant des méthodes terroristes contre les civils, en particulier les agents de l’État, les enseignants et les élèves.

Ces séparatistes ont été responsables d’enlèvements avec demande de rançons, d’exécutions de civils, de destructions d’infrastructures communes et de l’instauration de villes mortes. De leur côté, les forces armées ont également commis des bavures qui ont entraîné la mort de plusieurs civils depuis le début du conflit. Selon l’International Crisis Group, ce conflit a déjà coûté la vie à environ 6 000 personnes.

Il est important de souligner que ces actes de violence perpétrés par les séparatistes et les forces armées ont un impact dévastateur sur la population civile. Il est essentiel que les autorités locales et internationales travaillent ensemble pour mettre fin à cette violence et trouver une solution pacifique et durable à ce conflit qui continue de causer des souffrances inutiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi