fbpx

Cameroun Actuel

Crise anglophone : des combattants séparatistes attaquent une école et enlèvent des élèves dans le Nord-Ouest

Le mardi 12 décembre 2023, un groupe d’hommes lourdement armés se présentant comme les Forces de Restauration d’Ambazonia, un groupe séparatiste luttant pour l’indépendance des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, a attaqué les locaux du Government Technical High School, GTHS Esu, dans la région du Nord-Ouest.

« Nous leur avons dit qu’il n’y a pas d’école, pas d’école sur la terre d’Ambazonie, oui, c’est Esu, nous sommes les forces de restauration d’Ambazonia – il n’y a pas d’école, puisqu’ils ne veulent pas entendre, nous allons incendier l’école », a déclaré l’un des combattants se présentant comme le général autoproclamé Lion de Menchum dans une vidéo qu’ils ont partagée.

Au moins huit élèves et deux enseignants ont été enlevés : le vice-principal Achuo Oscar Buh et le maître de discipline, Kum Julius Meh.

Le Sous-préfet a annoncé que ces étudiants ont été libérés après une intervention militaire, mais n’a pas précisé comment cela s’est passé ni donné de détails sur les deux enseignants.

Certains élèves ont été déshabillés à l’école avant que deux salles de classe ne soient incendiées, dont le bureau du directeur.

Le Sous-préfet du district de Menchum, Abdullahi Aliou, a condamné l’attaque et a appelé les habitants d’Esu à rester calmes et à collaborer avec les forces de sécurité pour prévenir de telles attaques à l’avenir.

Cette attaque est survenue quelques jours seulement avant la fin du premier trimestre de l’année scolaire 2023/2024 au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi