fbpx

Cameroun Actuel

Création de la CNPE au Cameroun : réforme majeure pour la gestion des pensions d’État

Le Premier ministre Joseph Dion Ngute a annoncé la création de la Caisse Nationale des Personnels de l’État (CNPE) lors de la présentation du Programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2024. Cette initiative vise à réformer la gestion des pensions des fonctionnaires et contractuels de l’État, apportant des changements majeurs à la sécurité sociale du pays.

La première étape de ce projet implique la réalisation d’une étude actuarielle de faisabilité, examinant les données financières et démographiques pour évaluer la viabilité financière de la CNPE. Cette proposition, bien que suscitant à la fois enthousiasme et inquiétude, ouvre des perspectives cruciales pour l’avenir du système de retraite au Cameroun.

### Gestion des pensions sous un nouveau modèle

La proposition vise à remodeler la gestion des pensions actuelles, principalement assurée par la Direction de la dépense de personnels et des pensions du ministère des Finances. Cette réforme soulève des questions essentielles concernant la viabilité financière, la gouvernance et la pérennité du système de retraite.

Potentiels avantages de la CNPE

Les experts soulignent le potentiel de la CNPE pour optimiser les fonds de pension. Si l’étude démontre sa viabilité, la CNPE pourrait bénéficier d’une gestion autonome similaire à la CNPS, avec des implications positives telles que la fructification des fonds et la possibilité de devenir un acteur majeur du financement de l’économie nationale.

Défis et risques à surmonter

Toutefois, la mise en place de la CNPE fait face à des défis importants. Le financement insuffisant, les pressions démographiques et la gestion des investissements constituent des obstacles majeurs. Une gouvernance indépendante et transparente devient essentielle pour atténuer ces risques.

La création de la CNPE, conforme à la Stratégie nationale de développement à l’horizon 2030 (SND 30), complète l’écosystème public du Cameroun nécessaire à la mobilisation de l’épargne à long terme pour financer ses infrastructures.

Cette initiative, bien que prometteuse, nécessitera une gestion rigoureuse, une planification stratégique et des ajustements pour garantir la stabilité et la durabilité du système de pension à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi