fbpx

Cameroun Actuel

Coton Sport suspend son directeur sportif accusé de « harcèlement sexuel »

La direction de Coton Sport de Garoua dans un communiqué du mardi 7 novembre 2023, a rassuré l’opinion publique et le milieu du football de sa détermination à lutter contre toute forme de comportement déviant au sein de l’équipe.

Ce réconfort intervient à la suite d’une plainte pour « harcèlement sexuel » déposée par un ancien joueur du club, contre un membre du staff. Le club, 18 fois vainqueur du championnat, a immédiatement réagi au scandale en suspendant temporairement son staff concerné, M. Ousmane Bouba, directeur sportif tout en rassurant qu’une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cette affaire. Ousmane Bouba a également été remplacé par Moussa Touré.

Des scandales sexuels ont secoué les disciplines sportives camerounaises, certains cas passant inaperçus tandis que dans d’autres cas, les victimes ont le courage de dénoncer la situation. Une situation similaire s’est produite en 2020 à la Fédération de Karaté qui a conduit à la suspension du président de la fédération.

Cet incident choquant à Coton Sport a mis en lumière la réalité inquiétante du harcèlement sexuel dans le domaine sportif au Cameroun. C’est un fléau qui non seulement porte atteinte à la dignité des athlètes mais entrave également leur progression et leur évolution de carrière. Les hiérarchies utilisent souvent leur pouvoir pour exploiter les athlètes vulnérables afin d’exiger des faveurs sexuelles. Cela a ouvert la voie à une culture généralisée de mauvaise conduite, laissant de nombreux espoirs brisés et découragés.

Il est grand temps que les commentateurs sportifs, les officiels et les athlètes prennent position contre de tels actes ignobles. Un environnement sûr et propice est crucial pour que les athlètes puissent s’épanouir et apporter la gloire à leur pays. Il appartient à nous tous de veiller à ce que le harcèlement sexuel soit strictement condamné et puni afin que notre communauté sportive puisse véritablement prospérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi