fbpx

Cameroun Actuel

Conseil Régional du Sud : carton plein pour les trois premières années de fonctionnement

Conseil Régional du Sud

L’examen des principales activités et projets réalisés par l’institution régionale dans la période 2021-2023 a donné droit à une session extraordinaire du Conseil Régional du Sud le 22 Décembre 2023.

Emmanuel Mve Elemva le Président du Conseil Régional du Sud peut se frotter les mains. L’institution dont il a la charge est créditée d’un bilan largement positif et satisfaisant pour ses trois premières années de fonctionnement. L’exercice qui participe de l’obligation de redevabilite a amené l’exécutif régional à établir des indicateurs pertinents dans l’affectation des ressources. Cette évaluation triennale des activités du Conseil Régional du Sud a permis d’envisager par la même occasion des ajustements nécessaires pour l’atteinte maximale de ses objectifs.

Pour Emmanuel Mve Elemva le Président du Conseil Régional du Sud, « nous avons atteint nos objectifs pour les trois premières années. Il était question de mettre en place notre institution et là je pense qu’il ressort du bilan que nous venons de dresser que beaucoup a été fait et maintenant pour les deux prochaines années il va falloir se déployer sur le terrain poser des actions concrètes que les populations sentent que nous sommes à leurs côtés« .

Malgré la précarité des ressources

Le bilan triennal des activités du Conseil Régional du Sud procéde du devoir qu’a l’exécutif régional de rendre régulièrement compte des réalisations et actions tangibles attachées à l’exécution de son mandat. Les plus significatives se déclinent en appuis et subventions octroyés aux associations et organisations sportives et culturelles, la coopération décentralisée, la signature des conventions, accords et partenariats divers, la mise en place et l’opérationnalisation des offices régionaux mais l’organe délibérant, les sectorielles, l’opinion publique régionale, nationale et internationale retiennent surtout que la problématique de l’entretien routier sera adressée avec plus d’efficacité grâce à la batterie complète d’engins de génie civil acquise par le Conseil Régional du Sud à hauteur de deux milliards de FCFA.

Il n’est pas superflu de préciser que sur les onze mille kilomètres de linéaire de route dont dispose la Région du Sud, quatre vingt dix pour cent sont en terre. Chaque département aura donc sa batterie complète d’engins avec une structure dédiée à la maintenance.

Faire avancer l’oeuvre de construction de la Région du Sud

Cette session extraordinaire comportait également des enjeux multiples qui répondent non seulement de l’exigence de concertation et de cohésion interne mais aussi également de la pensée politique de Son Excellence Paul Biya qui insigne aux Collectivités Territoriales Décentralisées la vocation d’incubateur de la démocratie et du développement.

Dans cette logique le Conseil Régional du Sud se donne et se dote des moyens efficaces avec l’installation officielle des nouveaux responsables nommés et des responsables des offices régionaux pour renforcer et booster les performances de l’institution régionale. Cette évaluation triennale a donc permis de mesurer la qualité des décisions et de produire des objectifs assignés.

Selon Emmanuel Mve Elemva « la priorité c’est les routes nous avons déjà des engins et des équipements pour attaquer l’épineux problème des routes. Deuxièmement l’agriculture nous devons attaquer ce problème et la formation, l’entrepreneuriat jeunes, l’approche genre. Je crois que le débat d’orientation budgétaire a fixé les grands axes de nos actions« .

Tous les atouts sont désormais mis en place pour un déploiement systématique du Conseil Régional du Sud.

Quelques réalisations en images :

Consty ZANG, Ebolowa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi