fbpx

Cameroun Actuel

Conseil Régional du Guémon / Le président Meambly explique pourquoi il veut un autre report de l’élection – AfrikMag

A moins d’un mois de la reprise des élections régionales dans certaines localités ivoiriennes, les différents candidats s’activent pour croiser le fer. Une élection à suivre sera certainement celle qui se déroulera dans l’ouest ivoirien, précisément dans la région du Guémon. Meambly Evariste, l’un des candidats forts dans cette élection avait obtenu auprès de la CEI et du Conseil d’Etat l’annulation du premier scrutin pour violences et irrégularités manifestes. Depuis quelques jours, il a écrit à la CEI pour demander un autre report du scrutin. Il en donne les raisons.

Meambly Evariste veut prévenir des risques de dérapages et de tension dans la région du Guémon. Pour ce faire, il urge selon lui de sereinement baliser le terrain dans la région afin d’aboutir à un scrutin électoral sans contestation. En effet, selon son analyse de candidat et d’ancien président de la région du Guemon entre 2013 et 2018, les conditions ne sont pas totalement encore remplies en vue d’un scrutin libre et transparent. C’est dans cette optique que, refusant de jouer au médecin après la mort, Meambly plaide auprès de la CEI et par ricochet auprès d’autres institutions un nouveau report de l’élection dans le Guémon.

Pour une élection sérieuse et sereine, Meambly exige par exemple le remplacement des agents électoraux des quatre départements de Facobly, Kouibly, Bangolo et Duekoué. Ces personnes sont accusés de partialité dans le processus électoral.  » L’exemple du président de la CEI départementale de KOUIBLY, répondant au nom de DEA GONEBO André, qui est agent à la mairie de KOUIBLY sous le matricule 2000-01-D, donc très proche et sous l’autorité du maire sortant, lui-même candidat, en est une illustration », dénonce Meambly qui par voie de conséquence demande la « révocation de Président de la CEI départementale ainsi que celle de son vice-président pour leur partialité constatée et avérée au profit de certains candidats lors du dernier scrutin contesté ».

En second lieu, Meambly veut l’affiche effectif des listes électorales avant le scrutin, ce dans un ordre alphabétique indiscutable. De plus, cette opération devrait être accompagnée de la distribution des cartes d’électeurs une semaine avant l’élection. Cet exercice devra se faire par des agents de la CEI et non par une tiers-personne « comme ce fut le cas du premier adjoint au maire de KOUIBLY qui distribuait les cartes d’électeurs à KOUIBLY Commune ». Si l’élection doit avoir lieu, Meambly exige que les cartes d’électeurs non distribuées soit effectivement disponibles dans les bureaux de vote le jour du scrutin.

Meambly souhaite aussi qu’une solution soit trouvée pour les nouveaux majors détenteurs de la nouvelle CNI et qui veulent voter. En cas de difficultés, Meambly propose que les représentants de chaque candidat puissent suppléer la défaillances des tablettes en vérifiant…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi