fbpx

Cameroun Actuel

Congo : plus de 320.000 personnes affectées par les inondations (PM)

Inondations

Plus de 320.000 personnes ont été affectées par les inondations causées par les pluies diluviennes depuis quelques semaines en République du Congo, a annoncé le Premier ministre Anatole Collinet Makosso, via un communiqué rendu public vendredi soir.

Les fortes précipitations sont l’origine de l’inondation totale ou partielle de 361 villages et 36 quartiers dans plusieurs départements du pays, à savoir la Likouala, la Sangha, la Cuvette, les Plateaux, le Niari, Pointe-Noire et Brazzaville.

Selon le communiqué, le nombre des populations affectées dépasse largement celui des années passées.
« A ce jour, on enregistre 17 décès survenus dans les départements de la Likouala, des Plateaux, de Brazzaville et de Pointe-Noire. (Des) personnes sont portées disparues et plus de 2.292 hectares de terres cultivées ont été inondées, des maisons d’habitations sont complètement détruites, des administrations ont été également inondées, tandis que des sources d’approvisionnement en eau potable ont été polluées », précise le même communiqué.

En vue de faire face à cette situation jugée préoccupante, le Premier ministre a annoncé le déclenchement du Plan de contingence inondations et déclaré une urgence humanitaire dans les départements les plus touchés, à savoir la Likouala, la Sangha, la Cuvette, les Plateaux, Pointe-Noire et Brazzaville.

Il est également annoncé la mise en place d’un Fonds d’urgence qui sera abondé et alimenté pour faire face aux actions à mener avec l’appui des agences des Nations Unies.

D’après les experts, les précipitations enregistrées sont deux fois plus importantes que la moyenne habituelle. Le niveau des eaux de la rivière Oubangui, affluent majeur du fleuve Congo, a atteint un record de hauteur sur la période 2022-2023.

« A ce jour, le niveau des crues du fleuve Congo est évalué à 5,94 m, soit (à) 30 cm du niveau record enregistré lors des crues exceptionnelles de l’année 1961 », fait-on observer.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi