fbpx

Cameroun Actuel

Condamnation historique : 20 ans de prison pour l’ex-ministre gambien de l’Intérieur Ousman Sonko

Mercredi, le Tribunal pénal fédéral suisse a rendu un verdict historique en condamnant l’ancien ministre gambien de l’Intérieur, Ousman Sonko, à 20 ans de prison pour crimes contre l’humanité.

Ousman Sonko, ancien ministre de l’Intérieur en Gambie, a été jugé par la plus haute juridiction pénale de la Suisse. Sa condamnation fait suite à son rôle présumé dans la répression menée par les forces de sécurité de la Gambie sous le règne du dirigeant de longue date, Yahya Jammeh, a rapporté un groupe de défense des droits.

Les crimes qui lui sont reprochés remontent à son mandat gouvernemental de 2006 à 2016, durant lequel il aurait participé à des atrocités contre l’humanité. Selon les informations relayées par TRIAL International sur les réseaux sociaux, Ousman Sonko a été condamné à une peine de 20 ans de prison ferme par le tribunal suisse.

Cette condamnation marque un tournant dans la lutte pour la justice et la responsabilité des actes commis contre les droits de l’homme. Elle envoie également un message fort aux auteurs de violations des droits humains, soulignant que leurs actions ne resteront pas impunies, peu importe où ils se trouvent.

L’affaire Sonko met en lumière l’importance croissante de la justice transnationale dans la lutte contre l’impunité pour les crimes graves. Elle témoigne également de l’engagement des tribunaux internationaux à poursuivre les responsables de violations des droits humains, où qu’ils se trouvent, afin de garantir la justice pour les victimes et de prévenir de futurs abus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi