fbpx

Cameroun Actuel

Comment la Covid-19 ralenti la réalisation du 3e recensement général des entreprises

L’acte 3 du Recensement général des entreprises (RGE-3) au Cameroun se prépare déjà. C’est du moins ce que laisse traduire l’appel à candidature pour le recrutement de 700 agents recenseurs sous contrat à durée déterminée devant travailler pour le 3e Recensement général des entreprises (RGE-3), que l’Institut national de la statistique (INS) a publié le 25 juillet 2023.

Cette 3e édition du RGE intervient sept ans après celle de 2016, or selon l’organe en charge des statistiques au Cameroun sa publication devrait intervenir tous les cinq ans. Ainsi dit, c’est en 2021 que l’activité du RGE-3 devait normalement intervenir, mais celle-ci a connu un retard. Motif : la Covid-19 qui a commencé à sévir au Cameroun en mars 2020. Toutefois le train de cette activité qui est déjà en marche ne rentrera en gare qu’avec la publication du rapport proprement dit.

L’objectif visé à travers ce recensement : « disposer des informations détaillées sur les unités économiques (jusqu’aux plus petites) en activité sur le territoire national, contribuant ainsi à l’élaboration et au suivi-évaluation des politiques de développement axées sur l’entreprenariat (SND30, stratégies sectorielles, etc.)», explique l’INS dans son appel à candidatures.

S’agissant de l’activité d’agents recenseurs, elle est ouverte à tout camerounais âgé entre 21 ans et au plus 40 ans et détenteur d’un baccalauréat. « L’agent sera chargé d’effectuer, à l’aide des tablettes, les opérations de recensement de l’ensemble des unités économiques dans les villes/quartiers qui lui seront assignées », précise l’INS.

En guise de rappel, les précédents recensements généraux des entreprises au Cameroun se sont tenus en 2009 et 2016 respectivement pour la première et la deuxième édition.

Eco Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi