fbpx

Cameroun Actuel

Comment la centrale hydroélectrique de Nachtigal va améliorer la fourniture de l’électricité au Cameroun

Le Ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, s’est montré optimiste quant à l’amélioration imminente tant en quantité qu’en qualité de l’électricité au Cameroun, alors que le plus grand barrage du pays arrive à son terme.

Le barrage de Nachtigal, devant apporter une puissance électrique supplémentaire de 420 MW au Cameroun, constitue l’infrastructure électrique la plus importante de la nation et répondra à 30 % des besoins énergétiques du pays.

Lors d’une récente visite sur le site de construction à Batchenga, le Ministre Essomba a révélé que la construction du barrage avait atteint 92 % d’avancement.

« L’exécution est d’environ 92 %. La première machine est prête. Nous la démarrerons avant la fin de cette année et la mise en service suivra dans les prochains jours », a-t-il déclaré lors d’une interview à la presse.

« Nous sommes donc certains qu’avec cette production supplémentaire, le Cameroun disposera d’une bonne quantité et d’une bonne qualité d’électricité. »

Le projet du barrage de Nachtigal, d’un coût total de 1,2 milliard d’euros, a débuté en 2018.

Situé dans la division du Mbam-et-Kim dans la région du Centre, le barrage vise à pallier les déficits énergétiques du pays, caractérisés par des coupures de courant fréquentes, une tension basse et un approvisionnement électrique insuffisant dans certaines zones.

En mai, lors de l’évaluation de l’avancement des travaux sur le barrage, le responsable du projet hydroélectrique Nachtigal à la Banque africaine de développement (BAD), Rokhaya Diop Diallo, a déclaré que certaines des turbines seraient mises en service ce mois de décembre.

« Dans le package des travaux civils, les travaux sur le barrage principal sont sur le point d’être terminés. La mise en œuvre du béton compacté au rouleau a été achevée il y a un mois, le 29 mars », a-t-il indiqué.

« Quant au package électromécanique, une nouvelle étape a été franchie le 10 février avec l’installation de la traverse supérieure dans l’arbre du générateur de l’unité 1. Ces deux étapes importantes rapprochent les partenaires du projet de l’objectif de retenue du barrage en juillet 2023, pour la mise en service de la première unité fin 2023. »

L’inauguration officielle d’une des turbines de 60 MW du barrage, d’une centrale électrique de 225 kV et de la ligne de transport connectant Nachtigal et Nyom II aura lieu dans quelques semaines.

Le barrage hydroélectrique de Nachtigal, construit sur la rivière Sanaga, mesure 14 mètres de haut et 1 380 mètres de large.

Il est doté d’une centrale abritant six turbines de 60 MW chacune, d’une capacité combinée de 420 MW.

À sa pleine mise en service en 2024, Nachtigal devrait être le plus grand projet hydroélectrique du Cameroun, capable de fournir 30 % des besoins en électricité de la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi