fbpx

Cameroun Actuel

Collision mortelle sur la route Douala-Bafoussam : 5 morts et une vingtaine de blessés

Une tragédie s’est abattue ce matin sur la route Douala-Bafoussam, causant la perte d’au moins cinq personnes et blessant une vingtaine de personnes.

L’accident s’est produit dans la localité de Koumbé, dans la subdivision de Mbanga, lorsque deux véhicules sont entrés en collision : un autobus Coaster, en provenance de Bafoussam et en direction de Douala, et un camion-citerne transportant de l’huile rouge.

Les premières informations suggèrent que le camion-citerne, peut-être en panne, aurait dévié sur la voie publique, entraînant la collision avec l’autobus Coaster.

Parmi les victimes se trouve le conducteur de l’autobus Coaster, portant le bilan à cinq morts. Les secours ont pris en charge 16 blessés sur les lieux, tandis que les défunts ont été transportés à la morgue de l’hôpital de district de Mbanga.

Les blessés reçoivent actuellement des soins médicaux à la fois à l’hôpital de district de Mbanga et à l’hôpital Saint Jean Malte de Njombé.

Les autorités locales, dirigées par le préfet de Mbanga, Christine Temboh Nkemfor, et les forces de sécurité, ont coordonné les efforts de secours, principalement assurés par la gendarmerie nationale.

Koumbé, qui a été le théâtre d’événements similaires, avait déjà connu un accident mortel en juin 2021, lorsqu’un petit véhicule personnel en provenance de Douala pour Nkongsamba a dérapé à cause d’une défaillance des freins, entraînant la mort de trois personnes, dont deux femmes et le conducteur du véhicule.

Cet accident récent souligne l’état périlleux de la route nationale Douala-Bafoussam, en particulier dans la division du Moungo, où la route, construite il y a plus de 60 ans, a subi des détériorations importantes.

Les inquiétudes sont exacerbées par la nature étroite de la chaussée, contribuant à sa réputation d’accidentogène.

Cette tragédie rappelle également les risques associés à l’augmentation des déplacements pendant la période des fêtes.

Avec le flux de familles et d’individus se déplaçant entre les grandes villes, le potentiel d’accidents est accru.

Les véhicules surchargés, les pratiques de conduite dangereuses et les chauffeurs surmenés, souvent soumis à la pression des agences de voyage en quête de profits, contribuent au danger accru sur les routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi