fbpx

Cameroun Actuel

CNPBM : près de 3 milliards de Fcfa dans l’eau

Dirigée par l’ancien Premier ministre Peter Mafany Mu songe, la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (Cnpbm) tient chaque année des sessions à Yaoundé. Travaux essentiellement consacrés à l’examen et à l’adoption du budget annuel de cette institution. Ce budget qui s’élève à 2 milliards 980 millions Fcfa est réparti en 2,380 milliards pour le fonctionnement et 600 millions Fcfa pour l’investissement.

«Ce budget va permettre à la Cnpbm de mener à bien son Plan d’action. Un plan qui met un accent sur la lutte, et de façon acharnée, contre le discours de haine et la xénophobie au Cameroun», indique un cadre de la Cnpbm, institution créée en 2017 et comptant 15 membres. En dépit des moyens colossaux débloqués le gouvernement le travail de la Commission tarde à produire les résultats escomptés.

Les discours haineux et la xénophobie prennent chaque jour une ampleur démesurée au Cameroun. Face à ces phénomènes qui démontrent l’échec de la Cnpbm et qui sont à déplorer et surtout qui vont à l’encontre des idéaux du Président de la République, Paul Biya, mendiant de la paix et précurseur du vivre-ensemble, le ministre de l’Administration territoriale a lancé récemment une sérieuse mise en garde aux contrevenants, exhibant une batterie de mesures répressives prévues par le Code de procédure pénale.

Par la suite, le Conseil national de la Communication a organisé un séminaire de sensibilisation à l’intention des professionnels des médias, invités à censurer dans leurs organes de presse respectifs, la prolifération des propos haineux, ainsi que les actes de xénophobie.

L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi