fbpx

Cameroun Actuel

Classement 2023 des TIC : le Cameroun perd du terrain dans la sous-région

Tic au Cameroun

Après cinq ans d’attente, l’Union internationale des télécommunications (UIT) a dévoilé le rapport de l’indice de développement des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour l’année 2023. Malheureusement, pour le Cameroun, la nouvelle n’est pas favorable, le pays perdant quatre places en Afrique centrale par rapport à son classement de 2017.

Avec 36,8 points, le Cameroun se classe désormais au 6e rang des pays d’Afrique centrale pour le niveau de développement des TIC parmi les 10 pays évalués. Une baisse considérable comparé à sa position précédente, alors qu’il se tenait en deuxième position en 2017. Cette rétrogradation le place derrière des pays tels que le Gabon, Sao Tomé-et-Principe, l’Angola, le Rwanda et la Guinée équatoriale.

L’analyse de l’indice, intitulé « Measuring digital development: The ICT Development Index 2023 », repose sur 10 indicateurs, dont l’utilisation d’Internet par les particuliers, la pénétration de la téléphonie mobile à large bande, le trafic Internet mobile et les prix des données mobiles et services voix.

Malheureusement, le Cameroun affiche des performances en dessous de la moyenne dans la plupart de ces indicateurs. Par exemple, sur la couverture des réseaux 3G et 4G, le pays obtient un maigre score de 18,4 sur 100, bien en deçà du Gabon avec 98 sur 100 et Sao Tomé avec 37,6 sur 100. Les prix des données mobiles et des services voix font également ressortir un écart significatif, le Cameroun affichant 0,8% contre 85,2% pour le Gabon.

Malgré les progrès revendiqués par les autorités locales, comme une augmentation de la pénétration du haut débit mobile de 18% à 39% en quatre ans selon le ministère des Postes et Télécommunications, le pays doit redoubler d’efforts pour remonter dans le top 3 de la sous-région dans le domaine des TIC.

Au niveau africain, le Maroc occupe la première place du classement suivi de l’Île Maurice, des Seychelles, l’Afrique du Sud, la Libye, l’Algérie, l’Égypte, la Tunisie, le Botswana, et le Gabon clôturant le top 10 africain.

Ce rapport de l’UIT met en lumière les avancées réalisées en matière de TIC en Afrique et reste un référentiel incontournable pour évaluer l’état du développement numérique à l’échelle mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi