fbpx

Cameroun Actuel

Clariant avec des recettes et une rentabilité en baisse en 2023

Le géant du placement de personnel Adecco a bouclé l’année dernière en nette progression au niveau des recettes et de la rentabilité opérationnelle. Les actionnaires pourront profiter d’un dividende stable.

« Le groupe a enregistré des résultats solides en 2023 dans un contexte difficile et a continué à gagner des parts de marché, tout en améliorant la rentabilité grâce à la productivité et les réductions de coûts », a indiqué le directeur général Denis Machuel, cité dans un communiqué publié jeudi.

Le patron a souligné que la société était « en bonne voie » pour atteindre l’objectif d’économies de 150 millions d’euros d’ici le milieu de l’année.

Le spécialiste de l’intérim a enregistré entre janvier et décembre 2023 un chiffre d’affaires en hausse de 1% à 23,96 milliards d’euros. Hors effets de changes, la croissance des recettes a été de 3%.

Les activités sous la marque Adecco, qui comptent pour l’essentiel du chiffre d’affaires, ont dégagé des ventes en progression d’environ 4%, grâce à une forte croissance dans la région Asie-Pacifique (+14%), ainsi que dans celle englobant l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (+8%). Mais alors que les recettes ont augmenté en Amérique latine, elles ont chuté de 9% en Amérique du Nord.

Les autres enseignes du groupe ont également affiché une croissance, à l’image d’Akkodis (+6,3%) et LHH (+7,4%).

Au niveau de la rentabilité, le résultat d’exploitation (Ebita) hors éléments exceptionnels a gagné 4% à 867 millions d’euros, alors que le bénéfice net a affiché une légère contraction de 5% à 325 millions. Le repli de la profitabilité nette a été expliqué par des charges d’intérêt et fiscales plus élevées.

Les actionnaires devraient recevoir un dividende de 2,50 francs par action au titre de l’exercice écoulé, un montant stable.

Au premier trimestre, le groupe table sur « un développement similaire » des marges brutes comparé au quatrième trimestre 2024, sans plus de précision.

Adecco a précédemment indiqué tabler à moyen-terme sur une marge Ebita d’environ 6%.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi