fbpx

Cameroun Actuel

Cible d’un boycott en Chine, Shiseido revoit ses ambitions

Le premier assureur européen Allianz a fait état vendredi d’un bénéfice net part du groupe de 2,0 milliards d’euros (1,9 milliard de francs) au troisième trimestre, en chute de 29,5% en raison d’un poids le plus élevé en dix ans des catastrophes naturelles.

Le bénéfice d’exploitation, qui reflète davantage la performance intrinsèque, affiche 3,47 milliards d’euros, en baisse de 14,6% sur un an, avec 1,3 milliards d’euros de remboursements liés aux catastrophes naturelles, selon un communiqué.

Malgré un tassement de sa performance au trimestre écoulé, Allianz compte toujours dégager un résultat d’exploitation de 14,2 milliards d’euros sur l’année, à plus ou moins un milliard d’euros près. Cet agrégat a atteint près de 11 milliards d’euros sur les neufs premiers mois de l’année.

Les remboursements liés aux catastrophes naturelles ont conduit à ce que la branche dommages affiche un ratio de perte, qui rapporte les remboursements aux primes encaissées, à 71% sur le trimestre, en hausse de 3 points de pourcentage sur un an.

Au sein de cet indicateur, « les catastrophes naturelles ont concerné 7,3 points de pourcentage, la valeur la plus élevée depuis une décennie », indique Allianz.

En cause, une séries d’événements majeurs, notamment de grêle et de tempêtes, qui ont frappé l’Europe centrale et l’Italie, détaille l’assureur.

La branche assurance dommages, principale du groupe, subit en fin de compte un recul de 25% de son résultat d’exploitation sur un an, à 1,45 milliards d’euros.

Son chiffre d’affaires est lui en hausse de 6,1%, notamment grâce à la filiale Allianz Partners dans le tourisme.

Au total, le leader européen devant le français Axa a vu son chiffre d’affaires croître de 4,5% sur un an, à 36,5 milliards d’euros, malgré un recul de 2% dans la gestion d’actifs.

Le ratio combiné, qui rapporte le montant des primes encaissées aux remboursements effectués, majorés des frais de gestion, s’est globalement dégradé de près de 4 points, à 96,2%. Après neuf mois, sa valeur atteint 93,5%. Inférieur à 100%, il signifie que la branche est rentable.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi