fbpx

Cameroun Actuel

Chine: les jeunes se ruent vers l’or, remède anti-crise

Une valeur en pleine ascension qui rassure: les jeunes Chinois sont de plus en plus nombreux à acheter de l’or, un investissement qui joue à plein son rôle refuge en ces temps d’incertitude économique et de chômage dans le pays asiatique.

Dans un atelier de Shunde (sud de la Chine), un artisan joaillier donne de légers coups de marteau pour graver avec dextérité de petits motifs d’épines de pin sur une fine plaque d’or.

Ce type de pièces sont d’ordinaire achetées pour être offertes ou simplement réaliser un investissement. Mais les bijoutiers doivent désormais composer avec un groupe de consommateurs qu’ils voyaient peu auparavant: les jeunes.

Pourquoi investissent-ils dans l’or plutôt que dans d’autres produits plus traditionnels (épargne rémunérée, Bourse, immobilier)?

En premier lieu, en raison des difficultés économiques post-pandémie: le chômage touche particulièrement les jeunes, qui veulent ainsi investir dans un produit sûr.

Il y a aussi la crise dans l’immobilier. C’était jadis le secteur privilégié pour investir en Chine, mais les prix baissent et n’incitent pas à acheter, le risque de perdre de l’argent à la revente étant désormais élevé.

Enfin, la récente chute boursière en Chine a refroidi nombre d’investisseurs potentiels.

« Avant, seules les personnes âgées achetaient des bijoux en or », déclare à l’AFP Tan Ruikun, maître artisan chez le géant chinois de la joaillerie Chow Tai Fook, lors d’une visite de leur atelier de Shunde, dans la province du Guangdong.

« Les jeunes d’aujourd’hui sont différents. Ils en achètent aussi en raison de sa capacité à conserver sa valeur. »

« Refuge »

Les sourcils froncés par la concentration, ses collègues tordent avec minutie de petites boucles d’or afin de créer un bijou aux motifs complexes.

D’autres regardent à travers des microscopes pour ajouter des pierres précieuses à un pendentif en or. Un produit conçu à la suite de commentaires de jeunes clients, que Chow Tai Fook souhaite séduire avec des éléments plus modernes.

Dans un marché aux bijoux de Shanghai, Zhang Jie, travailleuse indépendante de 30 ans, juge ces nouveaux styles de bijoux « jolis en plus d’être durables ».

Les cours mondiaux de l’or ont atteint un niveau record en décembre « et ça a encore grimpé cette année, donc c’est un actif à la valeur assez stable », déclare-t-elle à l’AFP.

Les Chinois nés entre 1980 et la fin des années 2010 « deviennent le…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi