fbpx

Cameroun Actuel

Chantal Biya : 30 ans de mariage et un parcours discret vers le sommet du pouvoir au Cameroun

En ce 23 avril 2024, le président Paul Biya et son épouse Chantal célèbrent leur 30e anniversaire de mariage, une occasion de revenir sur le chemin parcouru par Chantal Biya, qui s’est élevée discrètement mais sûrement vers les plus hautes sphères du pouvoir camerounais.

Leur union, scellée le 23 avril 1994 à Mvomeka, a été le début d’une nouvelle ère pour le couple présidentiel. Paul Biya, déjà veuf d’Irène Biya, et Chantal Biya, issue d’une relation antérieure, ont uni leurs destins devant une assemblée d’invités triés sur le volet. Avec leurs enfants, ils ont formé une famille recomposée, symbole d’une nouvelle ère pour la présidence camerounaise.

Chantal Biya, souvent sous-estimée en raison de ses origines modestes, a su transformer cette image en un atout majeur. Son parcours discret mais remarquable l’a propulsée au sommet du pouvoir, faisant d’elle la femme la plus influente du Cameroun. Son influence s’étend à tous les niveaux de la société, au point d’être surnommée la « marraine du système ».

Son ascension s’est accompagnée de la consolidation de son pouvoir sur les rouages de l’État. Pendant treize ans, elle a maintenu Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République, à son poste, marquant ainsi le règne le plus long d’un SGPR sous Paul Biya. À travers lui, elle exerce une influence considérable sur les nominations et les décisions politiques.

Plusieurs membres du gouvernement lui doivent leur ascension, illustrant ainsi son pouvoir indiscutable. Cette influence s’étend même aux moments de crise, comme pendant la pandémie de coronavirus, où elle est devenue le dernier rempart du président, ayant un accès privilégié à lui pendant son isolement.

Malgré les critiques et les étiquettes qui lui ont été attribuées, Chantal Biya a prouvé au fil des années qu’elle est bien plus qu’une simple « femme des bars à Champagne ». Elle est devenue un pilier du pouvoir au Cameroun, façonnant l’avenir politique du pays et aspirant même à jouer un rôle dans la succession de son mari.

À l’aube de cet anniversaire de mariage, il est clair que Chantal Biya a gravé son nom dans l’histoire du Cameroun, devenant une figure incontournable de la politique et du pouvoir dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi