fbpx

Cameroun Actuel

Camwater perd son recours à la cour d’appel de Paris face à un créancier allemand

La société camerounaise Camwater se retrouve dans une situation délicate après avoir perdu son recours à la cour d’appel de Paris face à un créancier allemand. Selon des informations provenant d’une source bien introduite, la cour d’appel de Paris a rejeté le recours déposé par Camwater, qui visait à annuler, sur la forme, l’arbitrage l’opposant à l’entreprise allemande de construction Ludwig Pfeiffer Hoch und Tiefbau.

Cette affaire remonte à février 2023, lorsque la cour d’arbitrage de la chambre commerciale internationale de Paris a condamné le ministère camerounais des marchés publics et Camwater à régler leur note auprès de la société allemande. Initialement estimée à environ 675 000 euros, la dette s’élève désormais à près de 2 millions d’euros, soit plus d’un milliard de francs CFA, en raison des frais d’arbitrage, des pénalités de retard et des intérêts accumulés.

Ludwig Pfeiffer Hoch und Tiefbau avait réalisé une partie des travaux d’alimentation en eau potable au Cameroun conformément au contrat, mais le paiement n’a pas été effectué selon les termes convenus. Cette situation compromet sérieusement les finances de Camwater, une société à capital public camerounaise chargée de la gestion des infrastructures liées au service public de l’eau potable et d’assainissement en milieu urbain et périurbain.

Créée en 2005 et réorganisée en 2018, Camwater a pour mission principale la gestion des biens et droits affectés au service public de l’eau potable, ainsi que l’exploitation du service public de production, transport et distribution de l’eau potable. Malgré ces responsabilités, la société se trouve aujourd’hui confrontée à un défi financier majeur à la suite de cette décision de justice défavorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi