fbpx

Cameroun Actuel

Cameroun : révélations terrifiantes du règne de Samuel Eto’o à la Fécafoot

Samuel Eto'o

La gestion des championnats du football professionnel par la Fécafoot tourne à la gageure. Des révélations et des accusations de manipulation de matchs par l’instance fédérale ont été faites ce mercredi soir.

Les présidents de club rassemblés au sein de l’ACFPC, ont brossé un tableau sombre de certaines dérives qui se passent à la Fécafoot. La frustration est simplement généralisée. Certaines structures de contrôle sont devenues de véritables épouventails. À l’image de la Commission de Discipline et d’Éthique dont les juges obéissent aux volontés de Samuel Eto’o et de ses proches. Des révélations terrifiantes.

Des révélations froides y ont été faites, souvent appuyées par le reste du quorum:

« Est-ce que vous savez que Tiko descend comme ça, il y a un directeur de cabinet à la Fédération qui appelle un président. Et lui dit: « il y a trois points en jeu. Tu sais ce qu’il y a à faire » ?
Est-ce que vous savez que le match PWD et Avion a été négocié chez eux ? Si alors on connait déjà qui va être champion, alors pourquoi est-ce que vous voulez qu’on joue ?
Est-ce que vous savez que pour le président Kwémo, quelqu’un a appelé un des juges pour dire de mettre toute leur famille à terre ? Il ne faut plus qu’aucun d’entre eux mette le moindre pied dans un stade« .

Ce sont des injustices qu’il faut arranger.

« Le dernier match que Stade de Bertoua devait jouer contre Dynamo. On envoie quelqu’un négocier avec le président de Stade. On va vous donner deux millions de FCFA. Il refuse. On dit de trouver une loi, un règlement qui l’envoie au loin. Et on promet 200 000 FCFA à chaque joueur pour qu’il fausse le résultat« .

Et ce n’est pas tout. Pendant plus de 4 heures d’horloge mercredi, plusieurs des présidents ont fait part du mépris et de la condescendance envers les plus anciens. Ceux d’entre eux qui ont investi bénévolement de leur argent dans le football depuis des années. À l’image de Dieudonné Kamdem. Souvent absent lors des réunions des présidents, cet homme affable était justement celui contre qui il ne fallait pas s’attaquer.

D’autres révélations terrifiantes sont annoncées dans les prochains jours.

Camfoot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi