fbpx

Cameroun Actuel

Cameroun : de nouveaux impôts annoncés dans la Loi des finances 2024

Louis Paul Motaze, ministre des Finances

Le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a annoncé l’introduction de nouveaux impôts dans la loi de finances 2024 du Cameroun.

La Loi des Finances 2024 sera en examen dès le 10 novembre 2023 au cours de la session parlementaire ordinaire consacrée. Lors du conseil de cabinet du gouvernement camerounais du 2 novembre 2023, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a déclaré que de nouveaux impôts seront introduits dans la loi de finances 2024.

L’objectif est d’augmenter la pression fiscale pour se rapprocher de la moyenne africaine, qui est de 16% en 2020, tout en garantissant une répartition équitable de la charge fiscale. Selon le Minfi, il ne s’agit pas d’alourdir la charge fiscale des contribuables déjà imposés, mais plutôt de répartir plus équitablement la charge fiscale.

La pression fiscale, qui était de 11,8% du PIB en 2022, est estimée à 12,6% en 2023, d’après les données de la Direction générale des Impôts (DGI) du ministère des Finances. L’augmentation de la pression fiscale s’inscrit dans une perspective de se rapprocher de la moyenne africaine, fixée à 16% en 2020.

Ainsi, ces nouveaux impôts devraient non seulement permettre d’augmenter le niveau de recettes internes, mais aussi d’accroître la pression fiscale dans le pays, pour se rapprocher de la moyenne africaine, estimée à 16% en 2020 par la direction générale des impôts du ministère des Finances. Estimé à 11,8% du PIB en 2022, cet indicateur, selon la DGI, a atteint 12,6% en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi