fbpx

Cameroun Actuel

Cameroun : 249 000 doses de vaccin antipaludique attendues en janvier 2024

Pour obtenir les premières doses de vaccin, le gouvernement a déposé une demande auprès de GAVI, alliance du vaccin.

Le premier vaccin antipaludique sera disponible au Cameroun en janvier 2024. Selon le Programme élargi de vaccination (PEV), le pays s’apprête à recevoir 249 133 doses du premier vaccin antipaludique, le RTS,S,. Pour la première phase, seuls les enfants de 6 à 24 mois seront concernés, a annoncé le Dr Njoh Ateke Andreas, Secrétaire permanent adjoint du PEV.

Le RTS,S, vaccin homologué par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), devrait permettre de réduire d’environ 70% le fardeau du paludisme dans le pays. En juillet 2022, GAVI a lancé une procédure permettant aux pays de solliciter un financement et un soutien pour le déploiement du vaccin RTS,S en Afrique. Ce soutien international, d’un montant de près de 160 millions de dollars américains sur la période 2022-2025, vise à améliorer l’accès au vaccin pour les enfants exposés à un risque élevé de maladie et de décès dus au paludisme sur le continent africain.

« Il a fallu plus de 50 ans pour mettre au point un vaccin contre le paludisme. Mais il aura fallu attendre son lancement pour nous rappeler ce qu’il faut faire maintenant si nous voulons que ces vaccins soient accessibles à tous les enfants qui en ont besoin« , Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi.

Gavi, l’Alliance du Vaccin, est un partenariat public-privé qui contribue à la vaccination de la moitié des enfants de la planète contre certaines des maladies les plus meurtrières. Depuis sa création en 2000, Gavi a aidé à vacciner une génération tout entière – soit plus de 981 millions d’enfants – et à prévenir à terme plus de 16,2 millions de décès, ce qui a permis de réduire de moitié la mortalité infantile dans 73 pays à faible revenu.

Gavi joue également un rôle essentiel dans l’amélioration de la sécurité sanitaire mondiale en soutenant les systèmes de santé et en finançant les stocks mondiaux de vaccins contre la maladie à virus Ebola, le choléra, la méningite et la fièvre jaune.

Ô Camer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi