fbpx

Cameroun Actuel

Buns Sarl remporte un marché routier de 4,5 milliards de FCFA pour la modernisation de l’aéroport de Douala

L’aéroport de Douala, principal aéroport du Cameroun et de la sous-région Cemac, a récemment fait l’objet d’un marché routier de 4,5 milliards de FCFA attribué à l’entreprise camerounaise des BTP Buns Sarl. Ce marché consiste en la construction de 13 km de route en deux lots, avec pour objectif la modernisation et la certification des principaux aérodromes du pays.

Le premier lot, d’une longueur de 7 km, vise des travaux d’aménagement de la route de patrouille de l’aéroport international de Douala, pour un montant de 2,5 milliards de FCFA. Le deuxième lot, d’une longueur de 6 km, consiste également en l’aménagement d’un autre tronçon de l’aéroport, pour un montant de 2,05 milliards de FCFA. Les travaux doivent être exécutés dans un délai de huit mois.

Cette attribution de marché intervient dans un contexte où les autorités aéroportuaires camerounaises ont engagé depuis quelques années la modernisation et la certification des principaux aérodromes du pays, notamment Douala, Nsimalen-Yaoundé, Garoua et Maroua. Cette modernisation a pour objectif d’attirer plus de compagnies aériennes et de renforcer la place du Cameroun dans le secteur du transport aérien en Afrique.

L’aéroport de Douala est particulièrement important pour le pays, puisqu’il est responsable de 63% du chiffre d’affaires de la société Aéroports du Cameroun (ADC), selon un rapport de la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR). Cette contribution considérable s’explique par le fait que l’aéroport de Douala propose à la fois des vols domestiques et internationaux, qui sont réputés plus rémunérateurs pour l’entreprise publique en charge de la gestion des aéroports.

En remportant ce marché routier, Buns Sarl contribue donc à la modernisation de l’aéroport de Douala et, par extension, au développement du secteur du transport aérien au Cameroun. Cette initiative pourrait ainsi permettre d’attirer davantage de compagnies aériennes et de renforcer la place de l’aéroport de Douala dans l’économie du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi