fbpx

Cameroun Actuel

Boko Haram tue 3 membres du comité de vigilance de Houdmada dans l’Extême-Nord

Boko Haram

Le village de Houdmada, situé dans le canton de Podoko, arrondissement de Mora, département de Mayo Sava, région de l’Extrême-Nord du Cameroun, a été la cible d’une attaque meurtrière de la secte Boko Haram dans la nuit du 17 au 18 février 2024.

L’attaque a eu lieu vers 20 heures, alors que les habitants étaient déjà chez eux. Les terroristes, lourdement armés, ont pris le village par surprise. Les membres du comité de vigilance, qui assuraient la garde du village, ont tenté d’alerter la population, mais il était déjà trop tard. Le village était cerné par les assaillants.

Les terroristes ont ouvert le feu sur les villageois qui tentaient de fuir. Bilan : 3 membres du comité de vigilance ont été tués par balles et plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés.

Désolation et consternation

C’est la consternation et la désolation qui règnent au sein de la population de Houdmada après cette attaque meurtrière. Les habitants, traumatisés, vivent dans la peur et l’angoisse.

Un appel à l’aide

Les populations de Houdmada et des villages environnants lancent un appel à l’aide aux autorités camerounaises. Elles demandent le renforcement des mesures de sécurité dans la zone afin de les protéger des attaques de Boko Haram.

Un problème récurrent

L’attaque de Houdmada, Mayo Sava n’est pas un cas isolé. La région de l’Extrême-Nord du Cameroun est régulièrement la cible d’attaques de la secte Boko Haram.

Le gouvernement camerounais a déployé des troupes dans la région pour lutter contre le terrorisme, mais la situation sécuritaire reste toujours préoccupante.

Il est nécessaire que la communauté internationale s’implique davantage dans la lutte contre Boko Haram afin de mettre fin à ce cycle de violence et de terreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi