fbpx

Cameroun Actuel

Blinken tente de rallier les Européens face à Pékin au G7

Le Kremlin a assuré jeudi que l’aide des Etats-Unis à l’Ukraine, bloquée au Congrès depuis plusieurs mois et sur laquelle les élus américains doivent se prononcer samedi, ne changera « rien » à la situation sur le front, où l’armée russe est à l’offensive.

L’Ukraine réclame inlassablement à ses alliés occidentaux plus de munitions et de systèmes de défense antiaérienne, les forces russes pilonnant toujours quotidiennement ses villes ou ses infrastructures énergétiques.

Or la Chambre américaine des représentants doit voter samedi sur un texte prévoyant près de 61 milliards de dollars d’aide militaire et économique à l’Ukraine, ce qui pourrait permettre à ses soldats de reprendre leur souffle.

« Cela ne peut en aucun cas influer sur l’évolution de la situation sur les fronts », a commenté le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

« Cela ne pourra rien changer », a-t-il martelé devant la presse, affirmant que « tous les experts disent dorénavant que la situation sur le front est défavorable à la partie ukrainienne ».

« Le plus rapidement possible »

L’heure est à l’optimisme à Moscou, plusieurs mois après l’échec de la contre-offensive de Kiev de l’été 2023 et à un moment où les troupes russes grignotent progressivement du terrain, notamment dans le Donbass, la cible prioritaire du Kremlin.

De son côté, épuisée par deux ans de combats, l’Ukraine est à la peine face à une armée russe supérieure en nombre de soldats, d’armements et de munitions.

Les forces ukrainiennes manquent notamment de systèmes de défense antiaérienne pour contrer les attaques russes de drones explosifs et de missiles, à l’instar de la triple frappe mercredi à Tcherniguiv, dans le nord, qui a fait 18 morts.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky déplore quasiment tous les jours le manque d’aide des Occidentaux, après plus de deux ans de conflit à haute intensité.

G7

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a à cet égard souligné jeudi en marge d’une réunion des ministres des Affaires étrangères des Etats du G7 dans le sud de l’Italie que l’Ukraine avait un « besoin urgent et important de défenses antiaériennes supplémentaires ». « Nous aurions dû leur en donner davantage plus tôt », a-t-il ajouté

Mi-mars, le chef de l’Etat ukrainien avait jugé « d’importance critique » une décision rapide du Congrès américain sur le déblocage de l’aide à son pays, confronté…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi