fbpx

Cameroun Actuel

Banque mondiale : le vice-président Ousmane Diagana attendu pour une deuxième visite après celle de 2021

Ousmane Diagana, vice-président de la Banque mondiale.

Le haut responsable de l’institution de Bretton Woods va venir présenter au gouvernement camerounais le nouveau mécanisme de financement de la Banque mondiale. 

Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, le Mauritanien Ousmane Diagana (photo), sera en visite au Cameroun les 20 et 21 novembre 2023, selon un communiqué de l’institution de Bretton Woods publié ce 13 novembre. D’après le programme, il échangera avec des représentants de haut niveau du gouvernement, de la société civile, du monde académique, du secteur privé et des médiasle 20 novembre au ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat).Et le lendemain, il visitera le projet hydroélectrique de Nachtigal visant à étendre l’accès à l’électricité à 88% de la population, selon la Banque mondiale.

Selon une source interne, la rencontre du 20 novembre, « a pour objectif d’informer et d’échanger sur l’actualisation de la mission et de la vision de la Banque mondiale, ainsi que sur le nouveau modèle stratégique », dévoilés À Marrakech au Maroc, où l’institution de Bretton Woods tenait ses Assemblées annuelles en septembre 2023.Avec cette nouvelle orientation, la Banque se veut apporteuse de solutions dans un contexte marqué par une conjonction délétère de crises inextricablement liées qui exacerbe les inégalités. Elle porte sur une capacité financière accrue, des partenariats renforcés, une collaboration plus étroite avec le secteur privé et un mode de fonctionnement plus efficace.

La Banque a annoncé l’adoption de nouveaux outils qui pourraient accroître sa capacité de prêt de 157 milliards de dollars (94 200 milliards de FCFA) sur une décennie. Elle réfléchit actuellement à des échéances de 35 à 40 ans afin d’aider les pays à investir sur le long terme dans le capital social et humain.

En mai 2023, la Banque mondiale a indiqué n’avoir décaissé que 22,6% de son portefeuille d’engagements au Cameroun, estimé à 1552 milliards de FCFA pour 19 projets actifs, soit un solde de 1200 milliards de FCFA de reste à consommer. La visite d’Ousmane Diagana intervient après celle de 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi