fbpx

Cameroun Actuel

Baisse des exportations de bananes du Cameroun en novembre

Selon l’Association bananière du Cameroun, le pays a enregistré une baisse de ses exportations de bananes dessert en novembre 2023. Les chiffres montrent que 18 433 tonnes ont été exportées, marquant une diminution de 6,53 % par rapport au mois précédent où 19 721 tonnes avaient été expédiées par les principaux exportateurs du secteur.

Les Plantations du Haut Penja (PHP), Boh Plantations et l’acteur étatique Cameroon Development Corporation (CDC) sont les principaux exportateurs de bananes du pays. Cependant, la contre-performance observée en novembre est principalement due à PHP et au CDC. Les exportations de PHP ont baissé de 4,43 %, passant de 16 252 tonnes à 15 531 tonnes en novembre. Pour le CDC, les exportations ont chuté de 22,66 %, passant de 2 856 tonnes à 2 000 tonnes, marquant une baisse de 586 tonnes. Seul B PL a enregistré une légère progression de 2,15 %, passant de 883 tonnes à 902 tonnes.

En comparaison annuelle, la tendance baissière persiste. Les exportations totales s’élèvent à 18 433 tonnes contre 18 574 tonnes en novembre 2022, marquant une baisse de 0,75 %. En observant chaque acteur, B PL enregistre la plus grande baisse avec 902 tonnes contre 1 337 tonnes l’année précédente. Cette baisse est aussi observée chez PHP, avec une diminution de 0,46 %, passant de 15 603 tonnes à 15 531 tonnes, soit une baisse de 435 tonnes en un an. Seul le CDC affiche une augmentation de 22,39 % de ses exportations sur la même période, passant de 1 634 tonnes à 2 000 tonnes.

C’est le deuxième mois consécutif de baisse des exportations de bananes, même si la baisse observée en octobre était considérée comme insignifiante. En octobre, les exportations avaient totalisé 19 721 tonnes, légèrement en baisse par rapport aux 19 734 tonnes enregistrées en septembre.

Cette diminution souligne les fluctuations mensuelles et annuelles des exportations de bananes au Cameroun, mettant en lumière les performances variables des principaux acteurs du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi