fbpx

Cameroun Actuel

Au moins 25 morts dans un accident en Tanzanie, Suissesse blessée

Au moins 25 personnes ont été tuées dans le nord de la Tanzanie dans la collision entre un camion et trois véhicules. Vingt-et-une autres ont été blessées, dont une ressortissante suisse.

« Une ressortissante suisse a été blessée lors de l’accident », a écrit dimanche le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), sollicité par Keystone-ATS. Elle est prise en charge par la représentation helvétique en Tanzanie et des clarifications sont en cours concernant d’éventuels autres Suisses impliqués dans l’accident, a précisé le DFAE.

Il s’agit de l’un des accidents routiers les plus meurtriers de ces dernières années dans ce pays d’Afrique de l’Est. Des étrangers – dont un Américain, un Sud-Africain et un Kényan – figurent parmi les personnes décédées, a annoncé dimanche la présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan.

Bénévoles dans une école d’Arusha

La cheffe de l’Etat Samia a « présenté ses condoléances » pour cet « accident qui a fait 25 morts et 21 blessés » samedi soir vers 23h00 (21h00 suisses) après que le chauffeur du camion a « perdu le contrôle » de son véhicule sur la route reliant Arusha et Namanga, selon un communiqué de la présidence.

L’accident a eu lieu près de la ville de Ngaramtoni, à environ 8 kilomètres au nord d’Arusha. Selon le communiqué, le camion a heurté trois véhicules, dont un qui transportait des « ressortissants étrangers » qui faisaient du bénévolat dans une école d’Arusha.

Dix femmes, 14 hommes et une fillette ont été tués dans l’accident, ajoute le communiqué. Parmi les 21 personnes blessées, figurent « des ressortissants étrangers originaires du Nigeria, de Côte d’Ivoire, du Cameroun, de Suisse, d’Angleterre, du Mali », poursuit le communiqué.

Véhicule fracassé

Des photos diffusées par des médias tanzaniens montrent le véhicule jaune de l’école New Vision complètement fracassé sous la violence du choc.

La Tanzanie est régulièrement endeuillée par de meurtriers accidents de la route. En octobre 2022, au moins 23 personnes avaient été tuées et 37 autres blessées dans une collision entre un car et un camion.

En mai 2017, 35 personnes, dont 32 élèves, avaient péri dans un accident de bus attribué à une vitesse excessive. En 2015, 42 personnes étaient mortes dans une collision entre un car et un camion.

Un des accidents les plus sanglants date de 2006, quand un bus avait quitté la route et plongé depuis un pont dans…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi